Christophe connaît un succès foudroyant en 1965 avec sa chanson "Aline". Elle se classe au sommet des hit-parades en France comme en Belgique comme au Brésil. 

Le 45 tours s’écoule alors à plus d’un million d’exemplaires, de quoi attirer la convoitise. Le chanteur est accusé de plagiat par un certain Jacky Moulière qui brandit son morceau "La romance" sorti en 1963 comme preuve. Reconnu coupable en première instance, Christophe est en appel, à la fin des années 70. Débarrassé de ces ennuis, il ressort le disque en 1979. C’est à nouveau un carton. Sa ballade trône une nouvelle fois au sommet des charts. Les ventes s’envolent. Plus de 3,5 millions de copies au total. La jeune fille de la chanson, c’est Aline Natanovitch, une Polonaise qui le jour était assistante dentaire boulevard Montparnasse et la nuit tenait le vestiaire de l’Orphéon Club, là où le chanteur se produisait.