Musique La fusion de la musique classique et électronique a ravi les festivaliers.

Un bon nombre de festivaliers a certainement dû se poser des questions en voyant débarquer ce dimanche en début de soirée une soixantaine de musiciens sur la scène Freedom. De la musique classique à Tomorrowland ? Des instruments ? C’est le pari osé qu’ont voulu relever les étudiants des conservatoires belges et hollandais du Metropole Orchestra et le chef d’orchestre gantois Dirk Brossé.

(...)