Musique

De passage hier soir à Anvers avec son concert "The Man, The Music, The show", Hugh Jackman a surpris -mais de manière aussi positive que festive- ses spectateurs belges

A l'heure où le festival de Cannes s'ouvre sur la Croisette, la star de la saga des X-Men est lui en tournée européenne avec son Greatest Show qui rend hommage aux plus grands classiques de Broadway et du septième art. Et le moins qu'on puisse écrire est que l'acteur australien de 50 ans a subjugé son assemblée par son charisme, son humour et... ses cordes vocales insoupçonnées.

Pour la première fois, Hugh Jackman a en effet décidé de partir en tournée mondiale avec The Man. The Music. The Show (via le tourneur Greenhousetalent pour la Belgique). Accompagné d’un orchestre, le dernier à avoir incarné Jean Valjean au cinéma est venu interpréter de la musique de The Greatest Showman, des Misérables et bien d’autres classiques. Car si Hugh Jackman est surtout connu pour son rôle de Wolverine dans la saga des X-Men (il n'a d'ailleurs pas pu s'empêcher de sortir ses griffes -en clin d'oeil au personnage qui l'a rendu célèbre- à un moment donné du show), l’acteur a aussi participé à différentes productions théâtrales dès le début de sa carrière. A commencer par La Belle et la bête, Sunset Boulevard et le mythique The Boy From Oz pour lequel il avait même remporté un prestigieux Tony Award.

Durant la soirée, Hugh Jackman a d'ailleurs tenu à rendre hommage à Peter Allen avec une reprise toute personnelle de "I Go To Rio" entouré de ses danseurs, de couleurs chatoyantes, tout en se déhanchant avec des maracas (voir vidéo). "J'avoue il perd un peu en crédibilité niveau super héros, peut-on entendre dans les travées du Sportpaleis. Mais ça lui va bien, il est drôle!" Charmeur, il a aussi fait grimper un futur marié sur scène, Jeffrey, pour lui expliquer quelques pas de danse. Très bavard, Hugh Jackman se lâche sur scène et partage ses histoires avec son public. Comme celle de la cravate avec son père ou de rappeler qu'il est fier de venir en Belgique. "Le pays du saxophone! Et nous en avons quatre ici dans l'orchestre."

Autre moment fort du show en plus de son intro sur The Greatest Showman suivi de Gaston: le message de paix chantonné et accompagné au didgeridoo par sa troupe sur Over the Rainbow du Magicien d'Oz. Ou encore lorsqu'il se lance dans un incroyable medley de Broadway entre Singin'In The Rain (Gene Kelly), I Got The Rhythm (Ella Fitzgerald) ou encore Sing, sing, sing (Benny Goodman).

Fête des mères oblige en ce dimanche 12 mai, il s'est même empressé d'aller embrasser sa femme dans les gradins. Avec Deborra-Lee Furness, le couple a adopté deux enfants: Oscar Maximilian (19 ans) et Ava Eliot (14 ans). Mais l'acteur a su aussi jouer avec son public -essentiellement composé de dames et demoiselles- en effectuant un déhanché du popotin qui a mis en transe la gent féminine. Moment fesse-tif par excellence, fortement apprécié des spectateurs venus en nombre.