Musique

Quelle belle surprise pour le public du Beacon Theater de New York. 

Jeudi soir, alors qu’il assistait au concert de Nick Mason, le batteur de Pink Floyd, interprétant l’album A Saucerful of Secrets, il a eu la chance de voir débarquer sur scène un certain Roger Waters. L’ex-bassiste de Pink Floyd a rejoint son ex-comparse pour interpréter "Set The Controls For The Heart Of The Sun", un extrait de ce disque paru en 1968.

Micro en main, Roger Waters s’est souvenu du premier concert donné par Pink Floyd à New York et a partagé ses pensées avec les spectateurs. "La salle s’appelait le Scene Club et son propriétaire était Steve Paul. Et c’était en 1969, a-t-il rappelé. Je m’en souviens bien. Nous avions eu un gong à cette époque."

Le bassiste n’a pas caché sa joie d’accompagner son acolyte sur scène. "Nous sommes très très proches et de vieux amis, a-t-il déclaré avant de reconnaître que la formation actuelle du batteur sonne bien mieux que Pink Floyd à l’époque.

Un espoir illusoire

C’est la première fois que les deux membres de la mythique formation britannique se retrouvent à jouer ensemble depuis 2011. Cette année-là, accompagné du guitariste David Gilmour, Nick Mason et Roger Waters avaient interprété des titres provenant de leur album The Wall.

Comme le souligne le magazine musical Rolling Stone qui relate les retrouvailles de New York, ceux qui y verraient les prémices d’une reformation de Pink Floyd se font des illusions. Il est très peu probable de voir les trois membres survivants du groupe - Syd Barrett est mort en 2006 et Rick Wright deux ans plus tard - rejouer ensemble. Dans une récente interview, Nick Mason a confirmé que Roger Waters et David Gilmour ne savent plus se sentir.