MusiqueVidéo

Qui se cache derrière Kid Noize, le DJ à la tête de singe? (VIDEO)

Interview > Pierre-Yves Paque

Publié le - Mis à jour le

Kid Noize, le DJ à la tête de singe, était coach de The Voice Belgique - en 2011 - avant de passer assistant coach cette année.

"Kid Noize, c’est l’homme à la tête de singe, ce n’est pas moi, souligne Greg Avau (à gauche sur la photo ci-dessous), connu via le groupe Joshua - qu’il formait il y a 6 ans avec Senso - et qui était déjà coach de The Voice Belgique. Même si dans tous les clips de Joshua, Kid Noize était déjà là. Pour créer une histoire, il me fallait un personnage. Pour le faire vivre, je devais l’incarner."

Se cacher derrière un masque a autant d’avantages que d’inconvénients selon Kid Noize. "Il sert à deux choses. Cacher mais surtout à montrer ce qu’on a envie de mettre en avant." À savoir un côté très visuel, limite obsessionnel pour cet ancien graphiste qui a décidé de créer un univers bien à lui. Quitte, parfois, à faire peur à son audience avec son visage qui lui demande une heure de maquillage. "On est dans la dynamique répulsion/attirance. Le truc qu’on n’aime pas mais qu’on a quand même envie de voir. On a cela avec les enfants car il y a une sorte de barrière qui n’existe pas. Mais il est vrai que cela dérange beaucoup de gens. Je me souviens qu’après un concert, une fille s’était littéralement jetée par terre tellement elle avait eu peur."

© Bernard Demoulin

Tomorrowland en été

Suite à la sortie de son premier album Dream Culture et entre son nouveau single avec Mademoiselle Luna (Set me free), ses futurs projets avec Jill Vandermeulen de RTL-TVI ou encore ses propositions audiovisuelles, le kid du bruit part en tournée avec son semi-remorque, un staff de 29 personnes pour un budget dix fois supérieur et un passage par Tomorrowland cet été. "Mon vrai rêve pour Kid Noize est non seulement un concept à 360 degrés, glisse celui qui s’impose à courir et à faire 15 minutes de méditation le matin. Mais surtout d’en faire un jouet comme on le retrouve dans le clip Tokyo ."

Son masque à La Planète des singes s’explique par sa plus tendre enfance. "Je suis fils unique et j’en ai toujours été obnubilé, raconte l’homme tatoué d’Anderlecht mais qui a déménagé il y a 5 ans à Charleroi, là où une vraie scène électro s’est développée. Je voulais un singe de compagnie car c’est le chaînon manquant et il renvoie directement à l’homme. Il rappelle l’instinct primate et primal qui est le mien : faire danser les gens. Je ne voulais juste pas que Greg détruise Kid Noize mais que Kid Noize existe pour lui-même."

Repartir de zéro pour le désormais assistant coach de The Voice Belgique était donc un choix réfléchi. "J’aurais pu surfer là-dessus mais, au final, j’ai fait un truc que je n’avais jamais fait avec Joshua." S’il ne crée plus rien pour l’instant avec son ancien groupe, il ne dit pas qu’il l’abandonne pour autant. "Advienne que pourra, ne jamais dire jamais, conclut celui qui a l’habitude de coacher les chanteurs sur ses propres titres électro (Mustii, etc.). Et même si je pensais assister Quentin Mosimann à la base, c’est marrant de retrouver Marc Pinilla et cette ambiance pendant trois semaines. J’ai été agréablement surpris des proportions que l’émission a prises. The Voice a bouleversé le monde de la musique en Wallonie avec Loïc Nottet ou Alice on the roof. Comme je suis très mauvais chanteur, je n’aurais pas pu participer à ce genre d’émission. J’ai donc dû trouver un moyen de réussir différemment."



A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info