La tournée du groupe allemand pour promouvoir son nouvel album passera par Bruxelles.

L'été sera particulièrement lourd et électrique en Belgique. Alors que l'affiche du Graspop se complète chaque jour et que Metallica est en train de remplir le stade Roi Baudouin pour sa venue au mois de juin, c'est une autre grande pointure du metal qui posera ses bagages en Belgique l'été prochain puisque Rammstein a programmé la date du 10 juillet prochain pour se produire dans notre stade national. Jamais celui-ci n'avait encore autant vibré aux riffs aussi distortionnés que ceux-là.

Après des passages remarqués en tête d'affiche à Werchter (2016) et au Graspop (2017), les Teutons fouleront donc à nouveaules planches belges le 10 juillet 2019. L'étendue du stade Roi Baudouin leur donnera l'occasion de bénéficier d'une scène à la hauteur de ses ambitions.

Une dernière tournée et puis s'en va?

Le groupe allemand de metal "industriel" déploiera, à nouveau, la toute grosse artillerie lors de cette tournée qui pourrait être sa dernière. Lors d'un entretien livré à la radio allemande Rock Antenne, le guitariste Richard Sven Kruspe a laissé sous-entendre que le groupe pourrait se séparer à l'issue d'une méga tournée des stades qui s'étendra pendant trois ou quatre ans à travers le monde.

C'est dire si le passage de Rammstein au stade Roi Baudouin risque d'être historique. L'histoire du groupe s'est d'ailleurs brusquement interrompue après la tournée consécutive à l'album "Liebe ist für alle da" en 2009. Mais depuis deux ans, le groupe a travaillé d'arrache-pied pour lui donner un successeur dont le titre est encore précieusement gardé secret. Tout ce que l'on sait, c'est que ce septième opus a été enregistré dans les studios La Fabrique à Nîmes au mois de mai dernier. Le mixage final se déroulera au cours de ce mois de novembre à Los Angeles aux Etats-Unis. Il sera produit par Rich Costey, celui-là même qui a travaillé avec Franz Ferdinand, Rage Against The Machine ou Muse.

La bête de scène

On ne sait pas non plus quand est prévue sa date de sortie mais les plus optimistes espèrent pouvoir en disposer sous le sapin de Noël. Le groupe ne donnera pas d'autres concerts en 2018 que celui du 31 décembre programmé sur les plages mexicaines de Puerto Vallarta. Un concert qui sera répliqué le 2 janvier 2019 pour lancer une tournée qui atterrira en Europe en Allemagne à Gelsenkirchen le 27 mai pour traverser ensuite la Belgique, la France, les Pays-Bas, la Russie, la Croatie, la Suisse et le Royaume-Uni. D'autres dates devraient rapidement être annoncées dans la foulée.

Le guitariste a aussi déclaré que l'ambiance au sein du groupe n'avait jamais été aussi cordiale entre les membres du groupe mais que l'avenir s'écrivait toujours en pointillés et que personne n'avait encore osé tirer des plans sur la comète. Il y a fort à parier que le groupe misera à nouveau sur la controverse pour entretenir toutes les polémiques à son encontre.

Les effets pyrotechniques, qui ont fait de Rammstein la bête de scène que l'on connaît, seront encore de la partie. Till Lindemann s'entraîne d'ailleurs quotidiennement dans une salle de sport pour être au top physiquement. Les fans devront en faire tout autant s'ils veulent résister à l'assaut massif de riffs dont ils risquent d'être très bientôt les victimes...

Les tickets pour ce concert au stade Roi Baudouin seront mis en vente à partir du 8 novembre à 10 heures via le 0900/40.850 et www.greenhousetalent.be. Prix des places: de 75 à 100 €.

Du lourd au Graspop 2019: ​Kiss, Slipknot et Within Temptation en têtes d'affiche

Après s'être étendue sur quatre jours l'an dernier dans une version XXL, la formule du Graspop se déroulera, en 2019, principalement sur trois jours comme auparavant. Même si certains concerts dont celui du très controversé Phil Anselmo et de Sonata Arctica sont programmés le jeudi, le festival de metal proposera ses plus grosses pointures du vendredi 21 juin au dimanche 23 juin 2019; soit une semaine après le passage de Metallica au stade Roi Baudouin. Le portefeuille des amateurs de metal risque donc d'être à nouveau mis à contribution puisque les organisateurs ont d'ores et déjà dévoilé les noms de Slipknot, de Within Temptation et de Kiss en tête de leurs affiches.

Derrière ces grands noms, on retrouvera aussi les incontournables Slayer, Whitesnake et même Def Leppard qui ne s'est plus produit en Belgique depuis un bon moment.

Slash et ses conspirateurs auront à cœur de faire oublier la triste prestation des Guns 'n Roses l'an dernier tandis que Lamb Of God, King Diamond et Hammerfall seront de la partie. Agnostic Front, Death Angel ou Testament balanceront aussi leurs riffs assassins sur la plaine de Dessel.

La présence de plus de 50 groupes est annoncée sur le site web du Graspop. Les places sont d'ailleurs déjà en vente sur www.ticketmaster.be et www.proximusgoformusic.be au prix de 99 euros la journée ou de 210 euros pour toute la durée du week-end.