Après son éblouissant concert au Bota, le trio sort son 3e album

BRUXELLES Our aim is to satisfy Red Snapper, le troisième CD du trio anglo-américain Red Snapper, a bien failli ne jamais voir le jour. Le groupe a, en effet, été sur le point de jeter l'éponge avant de le terminer.

`Avec ce troisième album, nous voulions nous surpasser en studio. La presse et les fans ont toujours considéré Red Snapper comme un groupe de scène incapable de reproduire la magie live sur disque. Nous voulions prouver le contraire´, explique David Ayers, le guitariste de Red Snapper. `Las! La vie privée a bousculé nos ambitions. J'ai perdu ma mère. Richard, notre batteur, a rompu avec sa femme après douze années de vie commune. Enfin, Ali, notre contre-bassiste, s'est cassé deux doigts en jouant au football. Le médecin qui l'a examiné lui a dit qu'il ne pourrait probablement plus jamais jouer de son instrument. Un pronostic qui s'est avéré fort heureusement inexact. Mais il n'empêche, tous ces événements nous ont effondrés. Même si nous le disions pas ouvertement, je pense que chacun d'entre nous a reconsidéré l'avenir du groupe. Finalement, nous avons réussi à puiser dans cette fatalité l'énergie nécessaire pour achever l'album.´

Formé en 1993 par Richard Thair, Ali Friend et David Ayers, Red Snapper s'est d'abord fait connaître par une poignée de maxis instrumentaux. Mêlant les influences jazz, rock, hip-hop et, plus tard, drum 'n' bass, les membres de Red Snapper se sont plus vite imposés sur scène que sur disque. Pourtant, après Reeled and skinned, compilation de maxis sortie en 1995, les albums Prince Blimey (1996) et Making bones (1998), sur lesquels participaient différents chanteurs et chanteuses (Beth Orton, Anna Haigh...), abritaient de véritables petites perles capables, comme l'a toujours voulu le groupe, de toucher autant les fans de Charles Mingus que les amateurs de Pulic Enemy ou les passionnés de musique surf. Une démarche à nouveau suivie avec Our aim is to satisfy Red Snapper, de loin leur meilleur album à ce jour, qui assimile tous les genres musicaux pour mieux les bousculer.

`Le titre de notre disque est assez révélateur de nos ambitions. En tant que groupe, nous nous sommes jamais pris au sérieux même si nous prenons la musique au sérieux. Cette fois, le but est de toucher vraiment le public et de la satisfaire comme nous le sommes du résultat de ce très long labeur. Les épreuves que nous avons traversées et surmontées nous ont donné davantage de force et de confiance dans ce que nous enregistrons.´

Red Snapper, Our aim is to satisfy Red Snapper. (PiaS).