On croyait qu’il avait raccroché le micro mais voilà que Renaud sort de sa retraite pour chanter contre Ebola.

"La voix de Renaud serait top", selon un proche du projet, alors que l’on sait que depuis quelques années, elle lui fait faux bond. Renaud serait d’ailleurs le premier artiste qu’on entend dans la chanson.

Un autre artiste témoigne même à RTL que "le fait de l’entendre de nouveau souligne encore plus le fait qu’il nous manque plus que jamais dans le paysage musical français".

Il aura donc fallu un projet humanitaire pour faire sortir Renaud, 62 ans, de sa réserve (absent depuis 5 ans). Celui qui avait été l’un des fers de lance du projet SOS Éthiopie, en 1985 (auteur du texte de la chanson de Chanteurs sans frontières), a accepté de quitter L’Isle-sur-la-Sorgue pour monter à Paris et participer à la version française du Band Aid de Bob Geldof.

Tous Morgane de lui

La fuite vient au départ d’un certain Thomas Dutronc (qui avait déjà collaboré sur l’album La Bande à Renaud 2) qui a posté sur Twitter une photo de l’enregistrement. Et oh surprise, on y reconnaît Renaud (ici aux côtés de Nicola Sirkis) dans le groupe d’artistes français.

Outre le leader d’Indochine, on y retrouve aussi Carla Bruni, Thomas Dutronc donc, Yannick Noah, Louis Bertignac, Benjamin Biolay, Vanessa Paradis, Zaz, Shaka Ponk, Joey Starr, BB Brunes, Tété, Christophe Willem, Jean-Louis Aubert, Izia et Jacques Higelin.

Selon Paris Match, ce serait François Ravard, ancien manager du groupe Téléphone que connaît bien Bob Geldof, qui a réussi à convaincre l’interprète de Mistral gagnant de venir chanter, dimanche, au studio de la Grande Armée pour enregistrer la version française de Do they know it’s Christmas, adaptée par Carla Bruni.

Un Renaud pour Noël ? Joli cadeau et on espère qu’il fera un Boucan d’enfer !