Musique L'ancien chanteur de Supertramp s'est produit à Theux pour un concert unique en Belgique

THEUX Ce samedi, Roger Hodgson, qui reste le principal chanteur et le compositeur du légendaire groupe Supertramp, s'est produit à Theux, près de Verviers, pour son unique date en Belgique.

Qui n'a pas été bercé par les mélodies de Dreamer, Give a little bit, The logical song, Take the long way home ou encore Breakfast in America ? Après plusieurs années sans se produire sur scène, Roger Hodgson vient de réaliser des concerts dans des endroits mythiques comme Dubaï, les îles Féroé ou encore Lisbonne.

"Ce sont les endroits où je fais mes concerts qui me choisissent" , déclare Roger Hodgson. "J'aime aller dans des lieux différents et rencontrer des publics avec d'autres cultures." En ce qui concerne la vision de son métier de musicien, on peut également ressentir une grande sagesse. "Avant que le public aime vos chansons, il faut que vous les aimiez vous-même. Construire un album, c'est un voyage avec des étapes qui sont plus intellectuelles que les concerts. Lors des représentations, les rapports sont plus intuitifs. Ainsi, j'ai la possibilité de changer complètement la liste des chansons que je vais jouer lorsque je sens l'ambiance du concert et ce qui va plaire. Lorsqu'il manque un seul instrument dans une chanson, le public fait lui-même les choeurs et la communion est encore plus forte."

Roger Hodgson aime tout autant de se produire dans les grandes salles que dans les petites. "C'est vrai que je fais plus attention à l'ambiance qu'au lieu dans lequel je me produis. Ce qui est bien, c'est que le public peut me voir sourire et que je peux également voir son sourire. Dans des stades, c'est beaucoup plus abstrait et irréel. Pour l'instant, je préfère la scène à l'enregistrement d'album. Je me sens plus en connexion et en symbiose complète avec le public. Je suis resté de nombreuses années sans faire de concerts car je me suis occupé de mes enfants. Je retrouve la scène avec plaisir, cela m'épanouit. Je ressens et je donne. Je préfère m'investir dans la communion avec le public. Mon métier c'est de m'amuser, je fais donc le plus beau métier du monde. L'inspiration vient de la passion et de l'amour de la musique."

60 chansons inéditesdorment dans ses tiroirs...

L'artiste nous a également confié qu'il lui restait un catalogue inédit de 60 chansons et donc encore quelques bonnes surprises pour le public. On a hâte de pouvoir les entendre...



© La Dernière Heure 2006