Roméo Elvis doit s’en mordre les doigts et bien plus. Les accusations d’agression sexuelle à son encontre et ses aveux ont des conséquences beaucoup plus lourdes que celles qu’il devait avoir envisagées. Et les excuses qu’il a été contraint de faire une fois l’affaire révélée sur les réseaux sociaux n’y changent rien.

Après avoir été lâché par le chocolatier Galler et le fabricant Lacoste, tous deux désireux de ne plus être associés à l’image ternie du Bruxellois, ce sont les rappeurs qui se désolidarisent de lui. À commencer par Fuzati, membre fondateur du Klub des Loosers dont le quatrième album, Vanité, est sorti vendredi. Ce dernier comporte un featuring avec Roméo Elvis, “Joie de vivre”, qui fait les frais de l’aventure. 

“S’indigner, ce n’est pas agir” souligne le rappeur français dans un message posté sur Instagram. Sur l’album disponible sur les plateformes de streaming, il a décidé de supprimer le passage de la chanson sur lequel on peut entendre le Bruxellois. “Quand on a enregistré ce morceau, il y a exactement un an, Roméo Elvis et son équipe se sont montrés vraiment très cool et disponibles, écrit-il. Je le souligne parce que c’est rare à ce niveau de notoriété. Le couplet que Roméo a écrit en studio était super. Je dis “était super” parce que j’ai décidé de le retirer de la version digitale du morceau. Je condamne évidemment son comportement et il me semblerait très hypocrite de me contenter de dire ça tout en profitant de ses streams.” Difficile en revanche de faire quoi que ce soit pour les versions du disque sur support physique qui étaient pressées et distribuées avant que l’affaire n’éclate. Fuzati conseille dès lors aux acheteurs de passer l’écoute du titre.


Il semblerait aussi que Damso a fait de même sur Qalf, sa mix tape sortie également vendredi. Les observateurs attentifs auront remarqué un souci quant à la durée du disque. Annoncé avec une durée de 48 minutes 08 secondes, il n’en fait finalement que 45’05. D’où cette question : où sont passées les 3’03 manquantes ? Aux côtés des featurings avec Hamza, Lous and the Yakuza et Fally Ipupa, n’y en avait-il pas un avec Roméo Elvis écarté à cause des accusations ?

© INSTAGRAM

Sur les forums, certains font aussi remarquer que la version physique de Qalf ne sera finalement disponible que le 25 septembre, un retard inexpliqué. D’aucuns avancent que c’est à cette date que doit sortir une seconde partie du disque. On pourrait aussi y voir la décision de represser les exemplaires en supprimant l’éventuelle plage problématique. L’opération serait certes coûteuse mais Damso peut se le permettre. Son nouvel album a en effet affolé les plateformes de streaming. En 24 heures, il a affiché plus de 11 millions d’écoutes sur Spotify, devenant par la même occasion le meilleur démarrage sur le service en France cette année !