Cela n’aura pas échappé à ses détracteurs les plus mesquins. Qui aujourd’hui - pour peu qu’ils soient capables d’éprouver un quelconque sentiment de regret ou d’empathie - peuvent rougir de honte. Et jurer de ne plus jamais attaquer qui que ce soit sur son physique, par le biais bien lâche d’Internet… Hélène Ségara est malade. Et non pas une nouvelle adepte de la chirurgie esthétique.

La chanteuse à la voix cristalline a dû, en larmes, faire cette déclaration, sur le site du magazine TéléLoisirs. En début de semaine, Hélène Ségara s’était rendue sur le plateau de Touche pas à mon poste (D8 et Plug RTL) pour parler notamment de son nouvel album, en hommage à Joe Dassin et composé de duos virtuels avec celui-ci (et ce Et si tu n’existais pas devrait ravir les amateurs de chansons françaises). Certains ont alors remarqué son visage un peu gonflé. D’autres n’ont pas manqué de l’accuser d’avoir succombé à l’appel - un peu maladroit - du bistouri.

Triste, la chanteuse a rétabli la vérité, vendredi. "C’est très blessant d’être attaquée sur son physique […] Mais non, je n’ai pas fait de chirurgie esthétique, je suis malheureusement malade." Et Hélène d’expliquer que ce nouvel album a justement pris du retard parce qu’elle est tombée malade au moment de son élaboration. "Je suis un gros traitement depuis six mois et effectivement mon visage est déformé par la cortisone."

Elle qui n’a pas l’habitude "de communiquer sur une chose pareille" (le physique, NdlR) est sortie de sa réserve après avoir découvert "ces mots" décourageants…" pour quelque chose qu’(elle) subit. Une chose contre laquelle je ne peux rien […] Actuellement pour moi, faire des télés en me sentant diminuée physiquement, c’est très dur." Tout en faisant taire les (très) mauvaises langues, elle trouve cependant le courage de rassurer ses fans : "Je suis très bien suivie et pas du tout à l’article de la mort !", laissant planer le mystère quant au mal qui la touche.

Hélène Ségara, qu’on sait sensible, conclut sur une touche plus légère. "À mon âge (42 ans), ce serait dommage déjà de se faire refaire le visage !"