La plateforme de streaming propose une playlist personnalisée en fonction de la personnalité de votre animal de compagnie.

Amis des animaux et mélomanes, voici une nouvelle qui devrait vous amuser. La plateforme de streaming musical Spotify vient en effet de lancer une nouvelle fonctionnalité : la possibilité de créer une playlist pour animaux, basée sur les goûts musicaux de l’utilisateur et sur la personnalité de son animal de compagnie. La plateforme propose en effet des résultats selon la façon dont le tempérament de l’animal est décrit (stressé ou détendu, réservé ou amical, etc.).

Selon la plateforme, il ne fait aucun doute que les animaux puissent apprécier la musique.

"Huit personnes sur dix croient que leurs animaux de compagnie aiment la musique, et environ 46 % des personnes pensent que la musique soulage le stress de leurs amis à fourrure", explique Spotify sur son site internet, raison pour laquelle la plateforme a dévoilé l’outil Pet Playlists.

La plateforme affirme avoir fait appel à des experts pour déterminer le type de musique qui conviendra le mieux à votre toutou, minou, hamster ou iguane.

"Bien que la musique pour animaux de compagnie ne soit pas une science exacte, nous avons consulté des experts de l’industrie pour obtenir une meilleure approximation de ce qui pourrait fonctionner le mieux pour nos animaux vedettes", explique la firme.

Ce n’est pas la première fois qu’une personne se soucie de l’éducation musicale des animaux. En 2016, un chercheur et violoncelliste américain a en effet publié un album de quarante minutes basé sur une étude minutieuse des éléments sonores auxquels les chats sont les plus sensibles. Il a donc décidé de mêler bruits de ronronnement, de lapement de lait et de succions, auxquels il a ajouté des bruits d’oiseaux, le tout mixé aux violoncelles du National Symphony Orchestra américain.

Après avoir testé les compositions du chercheur auprès de plusieurs chats, l’université de Winsconsin a affirmé que ces mélodies permettaient d’apaiser les animaux les plus nerveux d’entre eux ou qui auraient subi des traumatismes.