A l'occasion de la Fête nationale, le DJ belge Henri PFR a donné un concert totalement inédit depuis le sommet de l'Atomium. C'est en effet la première fois qu'un artiste se produit depuis le sommet de ce monument symbolique de Bruxelles.

"Nous avons déployé un dispositif technique unique intégrant un hélicoptère, 11 caméras, 6.000 mètres de câble pour mettre en valeur l'artiste qui se produira en solo, perché à 102 mètres au-dessus du sol. Sans oublier les 250 kilos d'explosifs nécessaires aux effets pyrotechniques", explique Thom Vanderdeelen, manager et coproducteur du spectacle.

Henri PFR se réjouit de ce show, alors que le coronavirus bouleverse le monde de la musique. "Avec des clubs toujours fermés et des festivals annulés, la musique électro n'est pas à la fête. Depuis le confinement, j'ai dû moi-même renoncer à une centaine de dates. Ce live unique est donc pour moi l'occasion de remettre toute une équipe au travail, mais aussi d'offrir un show inédit et original dans un contexte particulier. En m'invitant chez eux, j'espère que les internautes, où qu'ils soient en ce jour de fête nationale, transformeront leur salon en dancefloor éphémère", explique le DJ.

Les producteurs, en accord avec la Ville de Bruxelles et les différentes autorités compétentes, ont décidé d'adapter cet événement aux circonstances exceptionnelles liées au coronavirus, afin de prévenir tout éventuel attroupement de personnes. Pour le respect des normes de sécurité sanitaire, l'événement s'est ainsi tenu à huis-clos dans la soirée du lundi 20 juillet et sera à découvrir en différé le mardi 21 juillet. Et il sera diffusé à partir de 19h sur DH.be !

© D.R.