3000 nostalgiques de la new beat se sont donnés rendez-vous au Palais 12 à Bruxelles.

Même si les organisateurs de The Sound Of Belgium Party (la soirée issue du documentaire désignant la Belgique comme précurseur de la musique électro) misaient sur 8000 personnes, ce sont environ 3000 nostalgiques de la new beat -déguisés en smiley, pacman ou en police montée canadienne (mention spéciale à Lou Deprijck)- qui se sont trémoussés toute la nuit de samedi sur le dancefloor du Palais 12.

Un dancefloor, au son de dj CP, The Neon Judgment ou encore CJ Bolland (celui là même qui a créé Magnus avec Tom Barman), transformé pour l'occasion en "temple" du célèbre Boccacio, la boite référence de la génération new beat, avec son light show laser pyramidal.

Clou de la soirée? La pluie de ballons sur le live act de feu de Praga Khan. "Ce n'est qu'une première édition, nous susurre Pascal, 45 ans et fan de la première heure. La God Save the 90's ne s'est pas faite en un soir donc fait poursuivre car il y a aussi des nostalgiques du new beat!"