Musique Le Figaro a annoncé le décès de Thierry Séchan, le frère aîné de Renaud. Sa mort remonterait à plusieurs jours, explique le journal qui a appris la nouvelle de source policière. Il a été retrouvé sans vie à son domicile parisien par son ex-épouse. "Renaud et David Séchan, ses frères, ainsi que ses trois filles Olivia, Lou et Lila me chargent de vous annoncer avec une grande tristesse que Thierry Séchan est décédé à l’âge de 69 ans à son domicile parisien de mort naturelle", a indiqué l'avocat de la famille dans un communiqué.


Journaliste et auteur de plusieurs livres, Thierry Séchan est aussi et surtout connu pour avoir toujours défendu son frère Renaud et s'être même auto-proclamé un temps son porte-parole avant que ce dernier lui demande de faire un pas de côté voici quelques années. Il lui a consacré de nombreux ouvrages, parmi lesquels Renaud, bouquin d'enfer (2002) ou encore Lettre à mon frère Renaud. C'était son sujet de prédilection même s'il a également signé des biographies, dont celle de Georges Brassens en 2001 et une autre consacrée à Michel Sardou. On lui doit aussi quelques publications polémiques comme Nos amis les chanteurs paru en 1992, dans lequel il tire à boulets rouges sur plusieurs artistes. Les procès intentés par ces derniers ne l'empêcheront pas de récidiver avec trois autres volumes, tous parus avant 2009.


Thierry Séchan s'était également fait un nom en étant le parolier d'artistes comme Julien Clerc pour qui il a signé "Fille du feu", Daniel Lavoie ("Qui sait"), Elsa ou encore Les Chats Sauvages. Dans les années 90, il s'est aussi essayé à la chanson avec des titres comme "Tu seras comme le ciel" ou "Embrasse-la", sans rencontrer un grand succès, sauf au Québec.