Pour un peu plus de 180,000 festivaliers venus d'un peu partout dans le monde chaque année, c'est désormais devenu une habitude, un passage obligé, un besoin ou du moins une nécessité. Hors de question de manquer leur grande récré.

En avion, en bateau, en bus, en train, en voiture, à bicyclette, en patins à roulettes ou à pieds, tous prennent la direction de Boom (dans la province d'Anvers) et de Tomorrowland le dernier week-end de juillet. 

La vedette de l'été des festivals, celui que la Terre entière nous envie, maintes fois primé à l'international. Une succès-story à la flamande pour les frangins Manu et Michiel Beers, qui ont vu les chiffres de fréquentation de leur bébé multipliés par dix-huit depuis 2005.  

Une progression-éclair qui s'appuie sur des campagnes promo d'une redoutable efficacité menées par une équipe professionnelle et bien rodée, plutôt qu'un hasardeux succès

Lire la suite ? C'est sur le blog Let it Sound !