Musique Pour sa prochaine tournée, la star planétaire privilégie les salles intimistes.

Des stades ? Des arènes sportives ? Rien de tout ça pour la prochaine tournée de Madonna, mais plutôt des petites salles, des théâtres. "Je veux avoir une expérience intime avec mes fans" , déclare l’icône pop dans une vidéo promouvant le Madame X Tour pour son album attendu le 14 juin prochain. "Les gens ne voulaient pas me croire, ils pensaient que c’était des bêtises !" , ajoute-t-elle. Une annonce plutôt déroutante de la part de cette star mondiale capable de remplir les plus grandes salles de la planète.

La tournée commencera par New York, Chicago et Los Angeles entre le 12 septembre au 17 novembre. Elle continuera ensuite son étape américaine à Las Vegas, Philadelphie, Miami et Boston, avant de prendre d’assaut quelques rares capitales européennes en 2020. Lisbonne, Londres et Paris sont les trois élus, Bruxelles n’en fait pas partie. Dans la Ville Lumière, le concert est prévu au Grand Rex le 14 juin, une salle qui ne compte que 2 800 places. Le Palladium à Londres en dispose lui de moins de 2 300.

Autant dire que les billets seront une denrée précieuse. Ceux-ci seront disponibles à partir du 10 mai sur le site de Live Nation. Des tickets seront mis en vente entre 50 et… 680 euros. De quoi rentabiliser le peu de places prévues. Pour chacun des concerts, dix fans, qui se seront préalablement inscrits sur le site de la chanteuse, auront cependant la possibilité d’être tirés au sort afin de bénéficier d’une place à moins de 10 euros. "Pour les fans, avoir la chance de voir Madonna dans de tels lieux est quelque chose d’incroyablement spécial. Nous sommes fiers et impatients de pouvoir leur offrir une telle opportunité", indique le promoteur de l’interprète de "Like a Virgin", Arthur Fogel. Il ne reste plus qu’à faire une prière pour faire partie des chanceux.