Les fans de l’ex-Beatles s’attendaient à un report des dates, notamment celles en France. La déception est immense.

Du haut de ses 77 ans, Paul McCartney affichait une forme éblouissante ces dernières années. Son dernier album, Egypt Station, a été plus que salué par la critique et par le public. Ses différentes apparitions, que ce soit dans le Carpool Karaoke ou lors du concert One World : Together At Home le mois dernier, également. Il était aussi espiègle comme jamais. C’est dire si les fans attendaient sa tournée européenne avec grande impatience.

Mais voilà, la crise sanitaire vient de ruiner leurs espoirs. Après l’annulation de Werchter Classic où il était attendu, ce sont à présent toutes les autres dates de la tournée qui tombent à l’eau. Il n’y a pas de report possible, expliquent les organisateurs des dates françaises : “Nous avons examiné les possibilités de trouver des périodes de tournée alternatives dans le calendrier de Paul, mais cela ne sera pas possible en raison des nombreux engagements en cours de Paul”. C’est la douche froide, notamment pour le public belge qui avait choisi de se rendre au stade Pierre Mauroy de Lille le 23 mai plutôt qu’à Werchter Classic.

“Le groupe et moi sommes tellement désolés que nous ne puissions pas être avec vous, a fait savoir le chanteur. Mais ce sont des moments sans précédent et le bien-être et la sécurité de chacun est la priorité. J’espère que vous vous portez tous bien tandis que nous attendons avec impatience les temps meilleurs à venir.” Paul McCartney termine cependant avec une promesse : “Nous rockerons à nouveau”. Oui, mais plus tard. Et personne à ce jour ne sait dire quand.

En attendant, ceux qui avaient acquis des tickets pour aller voir l’ex-Beatles à Lille, Paris, Bordeaux et Lyon seront remboursés via les points de vente où ils ont été achetés. Et cela, à partir du mardi 12 mai.