Pas facile quand on est un jeune groupe de monter pour la première fois sur l'une des scènes des Francofolies de Spa ! The Black Hat l'a fait. Et c'est d'autant plus impressionnant que ce groupe de pop-rock se compose de trois artistes relativement jeunes. Florian, le batteur, n'a que 15 ans ! Sa soeur, Anaïs, est âgée de 17 ans tandis que Benjamin, le bassiste, a 21 ans. Il s'agit de la plus jeune formation du concours Franc'Off !

Tout a commencé à Couvin lorsque frère et soeur se sont découverts une passion commune pour la musique. « Nos parents jouaient de la musique et on a voulu s'y essayer. A l'occasion d'un stage, on y a pris goût. Puis, dans le cadre d'un autre stage, nous avons été séparés et c'est là qu'on s'est rendu compte que l'on s'amusait bien ensemble, qu'on ne sait pas faire l'un sans l'autre », explique Anaïs, la chanteuse, à qui le groupe doit son nom d'ailleurs... Comme elle aime les chapeaux depuis toute petite, elle a eu envie de baptiser son groupe The Black Hat.

Le public a donné l'impression d'apprécier la fraîcheur de ce jeune groupe. « Les gens avaient l'air contents. Cela motive encore plus », a confié Benjamin, à l'issue de leur prestation.

Jeune mais pas insignifiant puisque The Black Hat a déjà eu l'occasion, par exemple, d'assurer la première partie d'Ozark Henry ! Un nouvel EP est en préparation. « Il devrait être produit par Anthony Sinatra, le compositeur du groupe Piano Club », souligne Anaïs.