Yorgo, personnage emblématique de la vie nocturne bruxelloise, est aussi numéro 1 en Belgique.

Souvent décrit par la presse artistique comme le "Néo Peter Pan interstellaire", Yorgo n’en est pas à son coup d’essai. Ce DJ gréco-belge a en effet été le premier autorisé à reprendre un titre de la reine de la pop, Madonna. C’était dans les années 90 avec "Dress You Up". Personnage atypique de la vie nocturne bruxelloise, surnommé Prince Yorgo Land, il a ensuite enchaîné les succès comme "Proud", "Velvet Kisses", "Feline Beat", "Money" et "My Crime" qui ont atteint la première place dans les charts Dance belges et pour certains d’entre eux en France.

Actuel copropriétaire du restaurant thaï Les Larmes du Tigre et également connu pour avoir été mannequin pour la marque Diesel et des créateurs comme Elvis Pompilio, il semble avoir aussi tiré un avantage certain du confinement. Véritable hymne à la joie, son album The G-Spot (disponible sur iTunes, Apple, TikTok et Spotify) secoue en ce moment le monde musical. Il est numéro 1 des ventes sur iTunes en Belgique, mais aussi en Grèce et en Irlande. Et les deux premiers singles qui en ont été extraits, Superstar et Callate (dont les clips cartoonesques sont à voir sur YouTube), ont suivi le même parcours en se classant premier dans ces mêmes pays.

Pour rappel, ce danseur et chorégraphe inspiré par l’underground américain des années 90 avait notamment remporté deux concours de remix. Le premier pour le célèbre groupe Gossip et le second pour le chanteur Christophe Willem, alias la Tortue de La Nouvelle Star. Approché par Guy Oseary, le célèbre manager de U2 et de Madonna, Yorgo a surtout réalisé deux remixes pour la reine de la pop. Bref, un orfèvre de l’ombre qui passe enfin à la lumière.