Musique

Les documentaires sur les stars de la musique n’en finissent plus de faire des vagues, ces derniers temps. 

Après Michael Jackson, c’est au tour d’une des stars des Rolling Stones, Bill Wyman, d’en faire les frais. Le Sheffield Doc/Fest vient d’ailleurs de déprogrammer The Quiet One, tant les protestations étaient nombreuses. La raison ? Le docu, qualifié de "voyage sans fard à travers les expériences extraordinaires de Bill Wyman", revient notamment sur son deuxième mariage. En 1989, il avait 52 ans quand il épousa Mandy Smith, âgée d’à peine 18 ans. Plus tard, après leur divorce, elle a déclaré qu’il l’avait fréquentée alors qu’elle n’avait que 13 ans, et qu’il lui avait fait vivre sa première relation sexuelle à 14 ans. Les opposants estiment donc que The Quiet One fait la promotion d’un "prédateur sexuel". Pour l’instant, sa première mondiale reste prévue le 2 mai dans un autre festival, celui de Tribeca. Il reste à voir si le scandale traversera l’Atlantique et aura les mêmes répercussions aux États-Unis.