Batteur des Chaussettes noires et du Schmol dans les années 60, Gilbert Bastelica a été fauché alors qu'il quittait sa voiture.

Si son nom ne vous dit peut-être rien, vous connaissez certainement le groupe dans lequel il a officié comme batteur : Les chaussettes noires. Et l’artiste à qui il est longtemps resté fidèle : Eddy Mitchell. Gilbert Bastelica est brutalement décédé lundi, près de Pau. Il a été victime d’un accident de la route, percuté par un véhicule qui venait en face alors qu’il quittait sa voiture. Il avait 76 ans.

En 1961, le musicien avait rejoint Les Cinq Rocks, le nouveau nom des Five Rocks constitués l’année précédente autour des guitaristes William Bennaïm et Tony d’Arpa (décédé en 2002), du bassiste Aldo Martinez et du chanteur Claude Lemoine, alias Eddy Mitchell. Peu après son arrivée, la formation prendra le nom des Chaussettes noires en raison d’un parrainage négocié avec la marque de chaussettes Stemm.

Les Chaussettes noires ont connu le succès jusqu’en 1963, année à la fin de laquelle le groupe s’est dissous au terme de son contrat avec le fabricant textile et les débuts en solo d’Eddy Mitchell. La séparation avait été officialisée en janvier 1964. Mais Gilbert Bastelica est resté fidèle au chanteur pendant sept années supplémentaires puisqu’il l’a accompagné à la batterie jusqu’en 1971. Après quoi, il a raccroché, jugeant que ce n’était pas un style de vie qui était fait pour lui, a-t-il confié dans le quotidien Sud-Ouest.

Désormais loin de ses fûts, il s’était consacré au chant après avoir suivi une formation de chef de chœur. Il a dirigé plusieurs chorales dans le Béarn, sa région de cœur, précise l’AFP.