Les faits remontent au 31 août dernier, en marge d'un concert du groupe de death metal Decapited à Spokane (aux Etats-Unis).

Le groupe polonais avait invité une jeune femme et son amie à monter dans leur bus de tournée pour boire un verre en leur compagnie. "Nous étions excitées de nous retrouver dans le bus de Decapitated mais très vite Michal Lysejko, le batteur du groupe, m'a attrapé les seins", a déclaré la victime présumée aux enquêteurs.

Effrayée, lorsque les 4 musiciens ont commencé à échanger entre eux en polonais tout en les "regardant comme des proies", la jeune femme a décidé de s'enfermer dans la salle de bains. Malheureusement, le leader du groupe l'a suivie tandis que son amie était forcée à descendre du bus par les autres membres. Pour le moment, nous ignorons si les présumés abus sont allés plus loin.

Les quatre membres du groupe polonais de death metal ont été interpellés samedi à Santa Ana, une ville de Califorie (Etats-Unis) et nient les accusations dont ils font l'objet. "Le groupe réfute les accusations qui pèsent contre lui. Nous sommes confiants que notre version de l'histoire soit finalement entendue", a déclaré leur avocat.