Alors qu’elle est décédée voici sept ans, un inédit, Higher Love, est exhumé, avant un album et une tournée en hologramme.

Les légendes ne meurent jamais. Les stars non plus. Même lorsqu’elles ont quitté ce monde, elles continuent de faire l’actualité et de rapporter énormément d’argent à leurs héritiers. Et tout semble tellement normal qu’aux États-Unis, chaque année est publié le classement des vedettes trépassées qui génèrent les plus grandes montagnes de dollars.

L’an dernier, Michael Jackson a ainsi fait gagner à ses héritiers 400 millions $, Elvis Presley 40 millions $, Bob Marley 23 millions $, Marilyn Monroe 14 millions $, Prince 13 millions $ et John Lennon 12 millions $.

À cette liste s’ajoutera plus que probablement Whitney Houston cette année. Tout d’abord, sept ans après son décès, elle revient sur les plateformes musicales avec une chanson inédite, Higher Love. Un morceau de Steve Winwood qu’elle avait enregistré en 1991, après l’avoir interprété sur scène à Tokyo un an auparavant. Mais Higher Love n’avait été inclus que dans l’album I’m Your Baby Tonight destiné au marché japonais. Près de 20 ans plus tard, le DJ norvégien Kygo a remis cette composition au goût du jour, tout en gardant la voix de Whitney Houston, bien évidemment.

Par la suite, c’est un tout nouveau CD posthume qui va être proposé à la vente. La maison de disques Primary Wave Music Publishing l’a en effet annoncé. Avant de préciser : "Grâce à l’aura mondiale de Primary Wave et à sa multitude de contacts, ce partenariat entraînera le talent artistique et l’intégrité de l’héritage de Whitney vers la stratosphère avec tout ce qu’elle nous a laissé pour que nous en profitions toute une vie."

Un spectacle en hologramme est aussi d’ores et déjà programmé. "Avant son décès, il y avait tellement de négativité autour de son nom ; il n’était plus question de musique, a indiqué Pat Houston, sa belle-sœur, au New York Times. Les gens ont oublié combien elle était fantastique. Ils ont laissé tous ses problèmes personnels l’emporter sur pourquoi ils l’aimaient au début."

Voilà pourquoi 2019 marque le grand retour posthume de Whitney Houston.