Musique Salvatore Adamo est toujours hospitaliséà Paris. Pas de scène, en tout cas, avant septembre

BRUXELLES Lorsque Salvatore Adamo fut hospitalisé à Paris, le vendredi 28 mai dernier, on pensait au départ qu'il pourrait retrouver sa maison d'Uccle à l'issue du long week-end de Pentecôte. Deux semaines plus tard, le chanteur se trouve toujours en soins intensifs. Ses galas d'été ont été annulés. Et, inévitablement, des rumeurs inquiétantes ont commencé à circuler. L'occasion pour faire, avec sa soeur, Giovanna, le point de la situation.

Un hebdomadaire français a dit que Salvatore avait refait une crise cardiaque. Comme en juillet 1984...

«En 1984, oui. Mais maintenant, non. C'est totalement faux. Cet article dont vous parlez, je l'ai lu. Rien n'est exact. En premier lieu, le malaise ne s'est pas produit sur un plateau de télé, comme tout le monde l'a dit et écrit, mais dans un studio de postproduction, à Paris, où Salvatore travaillait à la finalisation du DVD qui sortira en novembre, avec le spectacle enregistré le 5 mai au Cirque Royal. Salvatore a eu un malaise, mais il ne s'est pas écroulé comme on l'a dit. Il a fait comme tout le monde, dans ces cas-là: il est allé consulter un médecin. Partant de là, il y a eu une intervention rapide et, effectivement, il a été admis aux soins intensifs pour un accident vasculaire.»

On a dit aussi que Salvatore s'était trouvé dans le coma.

«Totalement faux aussi. J'ai vu Salvatore personnellement à l'hôpital et je vous garantis que c'est inexact.»

Certains ont expliqué son malaise par une prise de médicaments contre-indiqués dans le traitement qu'il suit depuis 1984.

«Ce n'est pas impossible. On n'en sait rien. Les médecins ne se prononcent pas à ce sujet. Il faut patienter pour en savoir plus. On lui fait un examen complet.»

Au début, on a dit que Salvatore n'annulait que quelques dates. Maintenant, on apprend qu'il ne fera ni les Francofolies de La Rochelle, ni le Paléofestival de Nyon, ni aucune date en août.

«On ne sait même pas quand Salvatore pourra rentrer à la maison. Il est certain qu'il va devoir se reposer plus longtemps que prévu. Pour le moment, nous maintenons son programme de septembre. Mais selon les avis des médecins, cela pourrait changer aussi. Salvatore doit, avant tout, songer à sa santé. Il n'y a vraiment pas lieu, pour autant, d'affoler tout le monde. Actuellement, il va bien.»

Parmi les spectacles annulés de Salvatore Adamo, deux seulement concernaient le public belge: le 14 août à Knokke et le 16 à Hasselt.

© La Dernière Heure 2004