La Madeleine et le Mont des Arts ont fait le plein dès le premier soir

Vendredi soir, les concerts ont commencé avec un peu de retard en raison des demandes des pompiers d’ajouter quelques éléments de sécurité supplémentaires. Comme des blocs qui allaient surtout permettre à des resquilleurs de regarder les concerts du Mont des Arts à l’œil.

Nonobstant ce petit retard, force était de constater que le public avait répondu présent tant à la Madeleine qu’au Mont des Arts.

Pour le premier concert de ces dix jours, c’est le quintette franco-belge de Beautiful Badness qui essuyait les plâtres.

C’était l’occasion de découvrir la magnifique voix de Gabriel Sesbou, Lyonnais installé à Bruxelles depuis 6 ans.

Alors que les Belges de Mustii faisaient le plein dans la salle, c’est un duo britannique qui se présentait sur la grande scène : Heymoonshaker.

Guitare et beatbox pour un blues rock étonnant quoiqu’un peu longuet et répétitif sur la fin malgré le talent et l’humour du bruiteur.

Mais le grand moment de la soirée allait être là prestation de Hooverphonic nouvelle formule avec différents chanteur et chanteuses.

Magnifiques arrangements de cordes pr un concert en tout point parfait. Dommage cependant qu’il n’y ait pas d’éclairage de face, tout s’étant déroulé dans la pénombre. Heureusement qu’il y avait les grands écrans.

Samedi, Mickey 3d et Feu ! Chatterton étaient les valeurs sûres tandis que l’Américaine Brisa Roché et la Belge Emma Bale remplissaient la Madeleine. Deux belles découvertes même si la seconde citée est déjà bien connue au nord du pays.

Ce dimanche c’est aussi dans la salle de la rue Duquesnoy que devraient sortir de bonnes ondes, avec Grandgeorge notamment.

Lundi on y attendra aussi beaucoup du retour d’Hollywood Porn Stars.