Orishas ce samedi pour un show très chaud

SCHAERBEEK La formation cubaine d'Orishas montera ce samedi soir sur la scène des Halles de Schaerbeek pour un show live qui sentira bon la Havane. Le groupe originaire de cette chaude partie du globe distillera auprès du public un son salsa mâtiné de hip-hop, le tout nappé d'envolées rap. Un style très peu répandu. Original. Un régal en avait d'ailleurs conclu celles et ceux qui s'étaient procuré les deux premiers albums de Russo, Yotuel et Roldan, A lo cubano (300.000 exemplaires dans le monde) et Emigrante (sorti cette année, 250.000 copies écoulées).

La venue ce week-end aux Halles d'Orishas n'est pas une première belge. A deux reprises, les dieux de la Santeria (les Orishas), la religion afro-cubaine, ont foulé les podiums du festival Couleur Café. Puis ce fut l'AB, une halte à Anvers, une autre à Bruges... ` Comme on marche bien dans les pays francophones comme la France, la Suisse et la Belgique, on peut pas se permettre de proposer un concert passe-partout ´, nous a récemment confié Roldan. `Samedi, aux Halles, le public aura droit à de l'improvisation, à des percussions, à de l'acoustique, à du plus traditionnel. Ce sera un concert archi-complet...´

Outre la musique, ce boys band fort peu conventionnel mettra l'accent sur ses paroles. `On présentera surtout notre deuxième album qui, comme son titre l'indique, traite de ceux qui ont dû quitter leur pays. Mais pas seulement´, insiste Roldan qui annonce que le prochain single sera la chanson Habana. `On évoque aussi la condition de la femme, les martyrs des dictatures... Dans A lo cubano, on abordait plus la situation de notre pays, Cuba, et les problèmes vécus pas notre jeunesse. Puis, après avoir parcouru le monde - on a déjà 250 concerts à notre actif -, on s'est dit pourquoi ne pas parler dans le deuxième CD des problèmes que les gens rencontrent à l'échelle mondiale.´

Ce samedi, c'est Pitcho, le rappeur kino-schaerbeekois qui assurera la première partie. Une mission qui ne l'effraie guère. `Je vois cela comme un challenge. Personne ne t'attend là et puis tu surgis et tu essaies de donner le meilleur de toi-même´, raconte Pitcho, âgé de 26 ans, diplômé en Communication. Aux Halles, Pitcho nous présentera quelques-uns de ses potes dont son accolyte, DJ Le Saint, et les kets de la Crème de la Crème. `Sur scène, je n'ai qu'un but: être moi-même, dit encore Pitcho. Mes textes parlent de tout ce qui fait Pitcho: la fête, la rue, le côté revendicateur... Et on essaie de trouver un bon équilibre entre le fond et la forme.´ Celui qui habite à deux pas des Halles présentera ainsi en exclu les titres qui se retrouveront dans son premier album, Regarde comment, dont la sortie est prévue pour très bientôt. Une découverte qui fleure bon la Bruxelles multiculturelle.

Aux Halles de Schaerbeek, ce samedi 9 novembre, à 20 h. Infos, réservations: 02/245.28.10.

© La Dernière Heure 2002