Albin de la Simone et Tunng étaient les têtes d'affiche du Botanique ce mercredi soir

BRUXELLES Mercredi, coup d'envoi des Nuits Botanique, Tunng et Albin de la Simone occupaient respectivement la scène de l'Orangerie et de la Rotonde. Malgré la foule présente, assise sur les marches ou longeant les couloirs du Botanique, la Rotonde était loin d'être remplie. C'est devant à peine quelques personnes que Suarez ouvre le bal. Le groupe, qui a fait dernièrement la première partie d'Aaron à Forest, propose des mélodies entraînantes menées par la jolie voix de Marc Pinilla. Pendant ce temps-là, à l'Orangerie, Kate Stables présentait son projet This is the kit. Un show plein de douceur aux rythmes folk envoûtants.

Après un bref passage au vernissage de l'étonnante exposition No new ennemies, retour à la Rotonde pour découvrir une jeune femme bourrée de talent et ses textes à double sens, souvent revanchards. Un concert guitare-voix, avec son producteur Lionel Dudognon, dans l'intimité et la simplicité. Le set un peu court ne nous donne qu'une envie, celle de revoir rapidement la jeune fille à l'oeuvre.

Sur la scène de l'Orangerie, les Londoniens de Tunng présentaient leur nouvel album Good Arrows. Indéfinissable dans leur style, le groupe a donné un concert de qualité, aux sonorités toujours surprenantes et aux mélodies magiques.

Mené par d'excellents musiciens, Tunng proposait bruitages en tout genre, ballades originales et voix séduisantes. Albin de la Simone clôturait cette première nuit à la Rotonde. Accompagné de son groupe et d'un théâtre de marionnettes, cet amoureux des mots a visité ses trois albums devant un public fidèle et réceptif, non sans nous laisser quelques refrains en tête...



© La Dernière Heure 2008