Ce vendredi soir ont eu lieu les 30e Victoires de la musique françaises au Zénith de Paris. Comme l'an dernier, Stromae a été couronné. Mais ce sont Julien Doré et Christine & the Queens qui ont remporté les prix majeurs. Quant à la chanson de l'année, elle revient à Calogero. Revivez le fil de la soirée.

The Do décroche la Victoire de la musique de l'album rock de l'année, la première des douze Victoires remises lors de cette 30e édition. Le duo, composé de Dan Lévy et Olivia B. Merilahti, dont les initiales forment le nom du groupe, a été préféré à Skip the Use et Shaka Ponk, pour son troisième disque "Shake, Shook, Shaken".

The Do a surgi sur la scène rock en 2008 avec l'énorme succès "On My Shoulders", chanson fer de lance d'un premier album aux sonorités pop-rock. Après un deuxième disque plus conceptuel et recherché, le labyrinthique "Both Ways Open Jaws" (2011), le groupe, amoureux des ambiances cinématographiques, s'est fait plaisir dans son troisième album avec un son direct, électro et furieusement dansant.

Avant la remise d'une deuxième Victoire, le DJ David Guetta est récompensé par un prix spécial, en l'honneur des 30 ans des Victoires de la Musique... Électronique.

Double Victoire pour Christine & the Queens

Le groupe Christine & the Queens , grand favori ce vendredi soir, s'offre ensuite la Victoire du clip vidéo de l'année. Mais ce n'est pas tout puisque la 3e récompense, très prestigieuse - celle d'artiste féminine de l'année - leur revient également. Christine & the Queens fait entendre depuis un an sa petite musique électro et minimale dans la chanson française en abolissant les frontières entre musique, théâtre et danse.

Dans la vie, Héloïse Letissier, le vrai nom de la jeune femme aux cheveux roux-châtains née à Nantes il y a 26 ans, se décrit comme "réservée", "recluse", "aimant rêvasser". Mais sur scène, elle se transforme en une "Christine" envoûtante, cintrée dans des costumes d'homme pour esquisser des pas de danse parfois inspirés de Michael Jackson sur des chansons électro-pop alternant le français et l'anglais.

Le grand public l'a découverte lors de l'édition 2014 des Victoires de la musique où, nommée dans la catégorie révélation mais non récompensée, elle avait crevé l'écran en interprétant sa chanson "Nuit 17 à 52".

Mais retour à cette 30 édition où c'est au tour de Jean-Louis Aubert d'être récompensé. Comme David Guetta auparavant dans le genre électro, il reçoit lui aussi un prix spécial: la Victoire des 30 ans du Rock cette fois.

Dans la catégorie meilleur album de musique du monde, c'est l'album éponyme de Rivière noire qui est sacré. « Ghost surfer » de Cascadeur est ensuite couronné album de musiques électroniques de l'année.

Stromae, encore et toujours

Stromae , grand gagnant de la cérémonie des Victoires de la musique 2014, s'offre à nouveau un prix lors de cette édition. Il repart en effet avec le trophée de meilleur concert/spectacle de l'année.À noter que le Belge illuminera la soirée avec une prestation 5 étoiles sur scène (à découvrir dans la vidéo ci-dessous).

La cérémonie se poursuit avec la remise de l'album révélation de l'année. Dans cette catégorie, c'est Indila qui est sacrée, pour "Mini World".

Les prix spéciaux pour les 30 ans des Victoires se succèdent avec un troisième trophée récompensant cette fois le Rap. C'est le groupe IAM qui monte sur scène et reçoit le précieux sésame.

Retour aux catégories principales, avec l'album de chansons de l'année. Il y a du beau monde pour ce prix mais Alain Souchon & Laurent Voulzy l'emportent (pour leur album éponyme) face à Calogero et Christine & the Queens.

Vient alors le prix phare de cette cérémonie: l'artiste masculin de l'année! C'est Julien Doré qui remporte la Victoire face à Calogero et Johnny Hallyday!

Calogero clôture en beauté et en émotion

La soirée touche à sa fin, il est déjà passé minuit mais il reste encore 3 Victoires à décerner. En ce qui concerne l'album de musiques urbaines, c'est « Je suis en vie » d’ Akhenaton qui est couronné.

Benjamin Clementine repart lui avec la Victoire de la révélation sur scène tandis que Catherine Ringer et Rachid Taha s'offrent le dernier prix spécial d'anniversaire des 30 ans des Victoires, récompensant le genre Musique du monde.

Vient alors le moment (il est presque 1h du matin!) de clôturer cette 30 édition des Victoires, avec la remise du prix pour la chanson de l'année. C'est le public qui a pu voter dans cette catégorie et le grand vainqueur est... Calogero. Très ému au moment des remerciements, il s'agit là d'une belle victoire pour le chanteur puisqu'il était opposé à de sérieux rivaux: le duo Alain Souchon et Laurent Voulzy, Christine & the Queens (qui ne décorchera donc pas un 3e trophée) et Black M.


Le palmarès complet:

---> Album rock de l'année: « Shake, shook, shaken » de The Do

(Les autres nominés: « Little Armageddon » de Skip the Use, « The white pixel ape » de Shakaponk)


---> Prix spécial: David Guetta reçoit La Victoire des 30 ans de la Musique Électronique


---> Vidéo-clip: « Saint Claude » de Christine & the Queens

(Les autres nominés: « Dernière danse » d’Indila, « Despair, hangover & ecstasy » de The Do)


---> Artiste féminine: Christine & The Queens

(Les autres nominés: Brigitte, The Do)


---> Prix spécial: Jean-Louis Aubert reçoit La Victoire des 30 ans du Rock


---> Albums de musiques du monde: l’album éponyme de Rivière noire

(Les autres nominés: « Bed of stone » d’Asa, « Dernier appel » de Tiken Jah Fakoly)


---> Album de musiques électroniques ou dance: « Ghost surfer » de Cascadeur

(Les autres nominés: « Complètement fou » de Yelle, « Listen » de David Guetta)


---> Spectacle musical/tournée/concert: Stromae pour « Racine carrée tour »

(Les autres nominés: Jean-Louis Aubert pour « Aubert chante Houellebecq », Christine & the Queens à la Gaîté lyrique)


---> Album révélation: « Mini World » d’Indila

(Les autres nominés: « Idées blanches » de Vianney, « Piano ombre » de François & the Atlas Montains)


---> Prix spécial: le groupe IAM repart avec la victoire des 30 ans du Rap


---> Albums de chansons: Alain Souchon & Laurent Voulzy pour leur album éponyme

(Les autres nominés: « Chaleur humaine » de Christine & the Queens, « Les feux d’artifice » de Calogero)


---> Artiste masculin: Julien Doré

(Les autres nominés: Calogero, Johnny Hallyday)


---> Album de musiques urbaines: « Je suis en vie » d’Akhenaton

(Les autres nominés: « Les yeux plus gros que le monde » de Black M, « Cosmopolitanie » de Soprano)


---> Révélation scène: Benjamin Clementine

(Les autres nominés: ALB, Féloche)


---> Prix spécial: Catherine Ringer et Rachid Taha reçoivent la victoire des 30 ans de la Musique du monde


---> Chanson originale: « Un jour au mauvais endroit » de Calogero

(Les autre nominés: « Derrière les mots » d’Alain Souchon et Laurent Voulzy, « Saint Claude » de Christine & the Queens, « Sur ma route » de Black M)