Ce samedi soir, Minerale, en concert au Festival Rock The City, jouait une de leur dernière prestation avant un probable deuxième album


Live exclusif de Minerale

BRUXELLES Des instrus qui décollent, un son très atmosphérique, beaucoup d'émotions, des refrains mélodieux,... Minerale est incontestablement un groupe de scène et ils l'ont prouvé une fois de plus au festival Rock The City. Tantôt planant (Razor Blade, Eyes Eyes, In the water, Epic), tantôt très rock (Millionnaire, Touchy Touchy, Eleanor, Sushi), le groupe bruxellois a livré samedi soir un show de qualité.

La panne de courant, qui a eu lieu au Festival Rock the City, a causé un certain retard sur l'affiche. C'est donc sur le coup de 20h que le groupe Minerale fait son entrée. La foule, très clairsemée au début de la journée, attendait en masse les cinq Bruxellois, dans le cadre paisible du parc de la Woluwe. Le groupe choisit de commencer leur set par leur single « Millionnaire ». Le public réagit rapidement, la foule se déchaîne dès le début du concert. Beaucoup de fans étaient présents pour chanter en choeur avec Jack. Le chanteur, fier d'être Bruxellois, ne quitte jamais sa casquette bleue ornée d'une iris jaune, symbole de Bruxelles. A quelques fans qui la réclamaient, il répond: « La caquette, je la garde! Ça devient un peu mon symbole! »

Le concert démarre vraiment quand les premières notes d' « Eleanor » sont jouées. Une longue intro qui s'envole pour devenir franchement rock. Les festivaliers, réceptifs, regardent attentivement le bassiste, très communicatif, qui exécute une petite chorégraphie pendant que le groupe nous offre un étonnant solo de batterie. Les guitares arrivent derrière doucement pour monter crescendo mais c'est le batteur qui mène. Certainement un des meilleurs moment du concert!

On continue dans la qualité scénique avec « Ignore me », très calme, telle une berceuse pour rapidement se transformer en chanson résolument rock et énergique. Pour « In the water », le public ne se contient plus. Les fans deviennent hystériques: on crie, on slamme, on chante!

Quand arrive l'autre single « Eyes, eyes », ça sent la fin de concert. Minerale reprend avec talent un titre de Joy Division « Love will tear us apart » et termine avec « Sushi », un titre complètement déjanté. Parfait pour terminer le show. Mais le public ne souhaite pas en rester là. Le groupe, forcé de revenir sous les acclamations, a réussi une belle prestation. Et peut laisser la place sans complexes à Sharko et Mud Flow qui clôturent le festival.


MINERALE
___________________________

Un extrait du concert de Minerale

Extrait du concert de Minerale au festival Rock The City
envoyé par dhnetrockthecity

Interview du chanteur: Un 2e album en route?

Interview du chanteur de Minerale
envoyé par dhnetrockthecity

Interview du chanteur: ça sonne quoi Minerale?

Interview du chanteur de Minerale (II)
envoyé par dhnetrockthecity