Musique

La grande célébration-anniversaire de Woodstock prévue dans quelques semaines n’aura finalement pas lieu.

Le festival "Woodstock 50" avait pour ambition de célébrer du 16 au 18 août prochain le cinquantenaire de la grande manifestation hippie de 1969. Un événement qui a vu bon nombre de déboires et de retournements de situation. Perte des actionnaires, changements de lieux, annulation des artistes… Rien ne s’est passé comme prévu. Les organisateurs ont donc pris la décision d’annuler tout bonnement ces festivités.

« Nous sommes tristes que, suite à une série de désistements inattendus, d’être dans l’impossibilité d’assurer le festival que nous avions imaginé, avec la grande affiche que nous avions mise en place et l’engagement que nous attendions », a déclaré dans un communiqué Michael Lang, à la tête de cette réédition et co-fondateur du festival originel. Les têtes d’affiches se sont désistées les unes après les autres, comme les Black Keys, John Fogerty, Jay-Z, Miley Cyrus ou encore Carlos Santana, figure du premier Woodstock. Janelle Monae, Chance The Rapper ou encore Canned Heat étaient également programmés, sans pour autant que leur venue soit confirmée.

Les hostilités étaient dans un premier temps prévues dans l’État de New-York, au Watkins Glen International. Les organisateurs manqueront de payer la moitié de la somme due au lieu choisi. Ils se rabattent alors à Vernon, toujours à New-York pour finalement atterrir dans le Maryland le 25 juillet dernier. "Quand nous avons perdu Glen, puis Vernon Downs, nous avons cherché à arranger les choses, plutôt que d’annuler. Nous avons lancé une action avec HeadCount [NDLR : Une organisation qui travaille avec des musiciens pour encourager les citoyens à voter] pour mettre en place un événement de moindre envergure au Merriweather Pavilion pour lever des fonds dans le but de lutter contre le réchauffement climatique". Il y a seulement quelques jours, l’organisation avait annoncé rendre l’événement gratuit.

Greg Peck, un des organisateurs, déclare que l’équipe a surtout manqué de temps pour retomber sur ses pattes après ces déconvenues. « Les valeurs de paix et de tolérance de Woodstock sont plus importantes que jamais et nous trouverons à l’avenir des manières d’honorer et de célébrer ces idéaux », assure-t-il.