La nouvelle formule low-cost de Netflix qui risque de ne pas plaire

En plus d'inclure des publicités, la nouvelle formule low cost de Netflix devrait faire disparaître l'option téléchargement.

Belga
La nouvelle formule low-cost de Netflix qui risque de ne pas plaire
©Shutterstock

A partir de 2023, la publicité va s'inviter sur Netflix. Comme déjà communiqué par le passé, la plateforme de streaming va proposer un nouvel abonnement, moins cher, mais qui sera accompagné d'annonces publicitaires.

Mais selon l'agence Bloomberg, il y aura également une deuxième différence de taille.

Les clients qui opteront pour cette formule ne pourront pas télécharger de films et de séries. Dans la formule actuelle, les utilisateurs peuvent télécharger du contenu pour le regarder hors connexion (train, avion, etc.) par la suite. Une option qui ne sera pas disponible avec la nouvelle formule. C'est en tout cas ce qu'a découvert un développeur, Steve Moser, sur la base de messages transmis par l'application Netflix sur iPhone. Pour le moment, l'entreprise n'a pas réagi à cette information dévoilée par Bloomberg.

Si cette nouvelle formule d'abonnement sera moins coûteuse, elle visera surtout à être un produit d'appel. Elle tentera de convaincre les utilisateurs d'opter pour l'abonnement complet : entre un catalogue réduit, des publicités qu'il ne sera pas possible de passer et l'absence de l'option téléchargement, elle sera bien moins attractive malgré son prix inférieur.

Elle visera également à drainer de nouveaux clients vers Netflix, qui fait face à une concurrence accrue, notamment de la part de Disney+, HBO Max ou encore Amazon Prime. Chez Hulu et HBO Max, des formules avec publicités sont déjà disponibles. Chez Disney+, une formule similaire est également dans les cartons.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be