House of the Dragon: la douche froide avant un coup de chaud

La série préquelle de Game of Thrones joue à qui perd gagne au niveau des audiences.

House of the Dragon: la douche froide avant un coup de chaud
©HBO

Il faut toujours se méfier des chiffres. A partir desquels il est parfois facile de tirer des conclusions erronées. Prenez l'exemple de House of the Dragon, la série événement actuellement diffusée sur Be TV. Selon l'institut Nielsen, entre le deuxième et le troisième épisode, aux États-Unis, le préquel de Game of Thrones a perdu la bagatelle d'un million de spectateurs,passant de 3,5 à 2,5 millions, soit une chute considérable de 28,5 %. Le constat semble donc sans appel: la déception est au rendez-vous, avec un déclin évident des audiences.

Et pourtant, dans les faits, c'est tout le contraire. Il faut en effet savoir que la majorité des fans on visionné la nouvelle saga sur la plateforme de streaming HBO Max. Pour le deuxième volet, ils étaient 6,7 millions à avoir opté pour cette deuxième formule. Or, selon le site Deadline, en streaming, entre les deuxième et troisième opus, on a enregistré une augmentation de 27 %. Ce qui correspond à 1,8 million de paires d'yeux en plus. Un million perdu d'un côté, 1,8 million engrangé de l'autre, faites le compte, House of the Dragon a gagné 800.000 accros supplémentaires en une semaine. Au final, la douche froide s'est donc transformée en coup de chaud pour les Targaryens et leurs dragons.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be