La nouvelle a fait l’effet d’une bombe. Jeudi matin, Le Figaro a annoncé qu’après 17 ans d’existence et quelque 4 500 épisodes, Plus belle la vie devrait s’éteindre sur France 3. Le feuilleton qui raconte quotidiennement les aventures des habitants d’un quartier de Marseille autour du bar Le Mistral ne rempilera pas pour une saison supplémentaire, annonce le journal.

Dans Le Parisien, France Télévisions nuance les propos du Figaro. "Notre contrat avec Newen (société de production du feuilleton, NdlR) s’arrête le 31 décembre 2022. Passée ctte date, la fin de Plus belle la vie, dont les audiences sont en baisse, est une possibilité. Mais, ce n’est pas la seule. Nous avons simplement rouvert les discussions, comme il y a deux ans", précise la direction.

La raison de ce potentiel passage à la trappe est donc, dans un premier temps, à trouver dans les audiences peu satisfaisantes de ces dernières années. Après avoir longtemps été une valeur sûre de la troisième chaîne, Plus belle la vie est en perte de vitesse. En 2018, le feuilleton, qui rassemblait souvent 4 millions de téléspectateurs devant leur petit écran, a perdu plus d’un million de ses fidèles. Et les chiffres ne font que chuter avec une moyenne de 2,6 millions de téléspectateurs depuis la rentrée 2021.

Lancée en 2004, Plus belle la vie a ouvert la voie à d’autres feuilletons du genre. D’abord Demain nous appartient avec Ingrid Chauvin, sur TF1. Ensuite Un si grand soleil, sur France 2. Et enfin, Ici tout commence, encore sur TF1. Des concurrents de poids se sont donc installés dans la case de l’access prime time et ont, peu à peu, fait de l’ombre à la série pourtant très appréciée des téléspectateurs.

Les secrets de la réussite

En 18 saisons, les personnages de Plus belle la vie ont réussi à s’installer dans le quotidien des téléspectateurs. Si bien que Blanche et Roland Marci, Céline Frémont ou encore Léo Castelli faisaient en quelque sorte partie de la famille, comme le sont pour une autre génération les personnages des Feux de l’amour, feuilleton américain qui fêtera ses 50 ans l’année prochaine.

Afin de coller davantage à la réalité, les épisodes sont finement pensés. Par exemple, les habitants du Mistral fêtent Noël en même temps que les téléspectateurs. Avec une vitesse de réaction incroyable, les scénaristes arrivent également à intégrer dans leurs intrigues des événements inattendus comme l’incendie de Notre-Dame de Paris ou encore le décès d’un célèbre acteur.

Ce qui rapproche aussi le feuilleton des téléspectateurs, ce sont les faits sociétaux qu’il traite via ses intrigues. "Puisqu’on veut que le public s’identifie au maximum, on traite des sujets qui concernent les gens. Le chômage, la maladie, le mariage, la naissance, les impôts", explique Michelle Podroznik, productrice de Plus belle la vie, au HuffPost. Ces dernières années, la GPA, le mariage pour tous ou encore la transidentité ont fait partie des sujets qui ont marqué la série et ses fidèles.

L’essor du tourisme à Marseille

Le feuilleton a tellement gagné le cœur de téléspectateurs que ces derniers n’hésitent pas à se déplacer jusque dans le sud de la France pour aller à la rencontre des acteurs de Plus belle la vie. Lors des premières années à l’écran, des circuits touristiques "Plus belle la vie" étaient organisés et une boutique au nom de la série avait pignon sur rue dans le quartier du Panier. Selon une étude datant de 2014, chaque année, la ville de Marseille accueillait plus de 100 000 fans de Plus belle la vie.

Les promenades proposées n’existent toutefois plus aujourd’hui. "À l’époque, nous organisions des circuits terre et mer. On emmenait les touristes - beaucoup de Français et de Belges - dans le quartier du Panier qui a largement inspiré le quartier du Mistral. Ensuite, ils montaient à bord d’un bateau et jouaient à un jeu d’indices géant avec une belle vue sur Marseille", explique Marion Fabre, attachée presse de l’office du tourisme de Marseille.

Avec les années, moins de personnes ont cependant demandé des informations concernant les tournages de Plus belle la vie. Et pour cause, les fans savent désormais que la série n’est pas tournée dans les rues de la ville mais dans les studios marseillais de La Belle de Mai. Bien que ceux-ci soient fermés au public, certains s’y rendent tout de même en espérant croiser l’un ou l’autre acteur. Un phénomène que l’on rencontre également lors des festivals de télévision français où les stars de Plus belle la vie sont toujours attendues avec autant d’enthousiasme.