Kit Harington, alias Jon Snow, terrifié par le succès de la série.

Avant le démarrage de la série Game of Thrones, personne n’avait jamais entendu parler de Kit Harington. Sa carrière ne décollait pas, aucun studio ne se battait pour lui faire signer un contrat. Huit ans plus tard, les choses ont changé du tout au tout pour lui. Mais cela ne l’a manifestement pas rendu heureux. "Ce n’était pas un bon moment dans ma vie, a-t-il confié à Variety. J’avais l’impression qu’il fallait que je me considère comme la personne la plus chanceuse du monde alors que je me sentais très vulnérable."

Et plus Jon Snow prenait de l’importance en survivant à ses nombreux ennemis, et plus son mal-être gonflait. À tel point qu’il a choisi de suivre une thérapie pour apprendre à gérer cette notoriété mondiale à laquelle il n’était absolument pas préparé. "La période la plus compliquée a commencé quand Jon est devenu central dans la série, quand il est mort et qu’il est revenu à la vie. Je n’ai vraiment pas aimé qu’on se concentre sur lui. Quand vous devenez le cliffhanger d’une série, et que cette série est probablement à huit sur l’échelle de sa puissance, le focus sur soi est extrêmement terrifiant. C’est le moment où j’ai décidé de démarrer une thérapie et à en parler aux gens autour de moi. Je me suis senti en danger, je ne parlais à personne. Je me sentais l’obligation d’être plein de gratitude pour ce que j’avais, mais j’étais aussi préoccupé par le fait de pouvoir être capable jouer."

À l’en croire, le traitement aurait donné de bons résultats. Même s’il rêve toujours de retrouver l’anonymat. Comme quoi, on n’est jamais heureux avec ce que l’on a.