Voilà un record dont les concepteurs de Game of Thrones se seraient bien passé. Depuis 2012, à l’exception de la seule année 2018, leur série massacre la concurrence dans le domaine du téléchargement illégal au niveau mondial. Et, d’après une étude menée par Parrot Analytics, le confinement dû à la pandémie de Covid-19 n’a fait que confirmer cette hégémonie.

Durant les 60 derniers jours, la guerre des clans à Westeros s’est à nouveau imposée dans le cœur et les ordinateurs des adeptes du piratage. Un résultat plutôt surprenant : le dernier épisode a été diffusé en mai 2019 et HBO a lancé une vaste offensive contre les fraudeurs, allant jusqu’à demander aux fournisseurs d’Internet de lui fournir la liste des tricheurs.

Les programmes des plateformes de streaming, pour leur part, s’en tirent assez bien, puisque 70 % du piratage provient des chaînes traditionnelles ou câblées. La septième place occupée par la série événement de ces derniers mois, le spin-off de Star Wars, The Mandalorian, illustre bien ce phénomène. L’explication tient sans doute dans le succès gigantesque rencontré par Disney + et consorts en raison de prix très bas pratiqués. Pourquoi pirater ce qui se trouve inclus dans son abonnement ?

Top 10 du piratage

Voici les séries et films les plus téléchargés illégalement ces deux derniers mois :

1) Game of Thrones ;

2) Rick and Morty ;

3) My Hero Academia ;

4) The Walking Dead ;

5) Bob l’Éponge ;

6) The 100 ;

7) The Mandalorian ;

8) The Flash ;

9) Agents of S.H.I.E.L.D. ;

10) Harley Quinn.