Diffusée au début des années 90, Hélène et les Garçons, sitcom créée par Jean-François Porry et dérivée de Premiers Baisers, a connu un véritable succès à l'époque. Les aventures de la jeune Hélène Girard (interprètée par Hélène Rolles) et de ses amis musiciens ont captivé les téléspectateurs pendant pas moins de 280 épisodes. Destinés aux jeunes, ces derniers traitaient, comme de nombreux feuilletons actuels, des sujets de société divers tels que l'homosexualité ou encore le harcèlement sexuel. Avec des pincettes toutefois...

Invités sur le plateau de Touche pas à mon poste, Jean-Luc Azoulay, fondateur d'AB Productions, a dévoilé que plusieurs épisodes de la sitcom avaient été censurés car le sujet qui y était évoqué dérangeait le diffuseur de l'époque, à savoir TF1. Il prend l'exemple d'une intrigue, s'étendant sur les épisodes de 228 à 233, lors de laquelle Hélène a été droguée par Thomas en mangeant un bout de space cake. "On avait eu un problème, c'est que c'était des émissions dans le cadre de la famille/jeunesse, donc on pouvait montrer de la drogue mais il fallait que ce soit résolu à la fin de l'épisode", a expliqué Jean-Luc Azoulay dans l'émission. "Donc comme c'était sur plusieurs épisodes, ils n'ont pas pu le diffuser pour cette raison." Un autre épisode relatant une tentative de viol serait, lui aussi, passé à la trappe sur décision de la chaîne privée, indique-t-il.

Après l'arrêt des tournages, la série a toutefois été rediffusée, sans censure, sur plusieurs autres chaînes telles que AB1, NT1, Filles TV et NRJ 12 ainsi que sur Youtube. 

Trente ans plus tard, ils sont toujours à l'écran

Près de 30 ans après la fin d'Hélène et les Garçons, la sitcom, qui a connu un rayonnement international (elle a été diffusée dans plusieurs pays tels que l'Italie, la Norvège ou encore la Russie), continue de tenir les téléspectateurs en haleine grâce à plusieurs séries dérivées mettant en scène les mêmes personnages. Les Mystères de l'amour, toujours en cours de production, fait encore de belles audiences sur TMC, chaîne du groupe TF1. La preuve avec les 778.000 téléspectateurs français rassemblés devant l'épisode de dimanche dernier. Un record pour la saison.