Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, n’a pas fini d’entendre parler de sa gestion très personnelle de "la plus grande crise à laquelle a été confronté le gouvernement depuis la Seconde Guerre mondiale", à savoir celle du Covid-19.

Le cinéaste Michael Winterbottom a en effet décidé d’y consacrer toute une série, de ses poignées de main à des patients infectés jusqu’à son changement de cap radical, suite à son hospitalisation. Vu la saga des masques, les mesures de déconfinement et les tensions entre politiciens et virologues, quel dommage que personne n’ait l’idée de faire la même chose en Belgique.