Séries Netflix sort sa première série d’anticipation française.

Après Marseille et Plan Cœur , Netflix présente sa nouvelle création originale française. Terminé la politique ou les intrigues à l’eau de rose, cette fois-ci la plateforme de streaming se frotte à l’univers de la science-fiction avec une première série d’anticipation française, sorte de Black Mirror à la french touch.

Intitulée Osmosis, cette adaptation d’une web-série d’ARTE plongera le public dans le Paris d’un futur proche où une nouvelle avancée technologique permet aux habitants de la capitale de trouver l’amour. Pour fonctionner, l’application miracle baptisée OSMOSIS doit s’implanter dans le cerveau de ces derniers, via un implant, pour accéder à leurs pensées les plus personnelles et les plus intimes et pallier le déséquilibre affectif et émotionnel. Ici, les algorithmes prennent le pas face aux décisions des êtres humains. Ce sont eux qui choisissent l’homme ou la femme de notre vie.

© DR

"C’est une série sur les nouvelles technologies. Ça peut faire penser à des séries d’anticipation anglaises sur les nouvelles technologies", déclare Hugo Becker, acteur de la série Osmosis, dans TV Mag. Celui-ci donnera notamment la réplique à Agathe Bonitzer, actrice que l’on a notamment pu voir dans Au bout du conte d’Agnès Jaoui ou encore dans La Belle et la Bête.

Composée de huit épisodes d’une cinquantaine de minutes, la série est attendue pour le 29 mars prochain sur la plateforme de streaming. Une arrivée qui permettra peut-être aux séries originales françaises de Netflix de briller après le résultat mitigé des deux précédentes. La plateforme a, en tout cas, l’air de miser sur cette nouvelle création puisque, selon Hugo Becker, une suite serait déjà en cours d’écriture.

© DR
 
© DR