Très largement leader mondial du marché du streaming (192 millions d'abonnés, contre 86,8 à Disney+ et 12,8 à HBO Max), Netflix sait que la concurrence sera très rude en 2021, avec des blockbusters sortis simultanément ou en exclusivités chez les nouveaux venus, et, surtout, des séries super-héroïques amenées à attirer les souscripteurs.

Pour résister à l'assaut, Netflix sort à son tour l'artillerie lourde. Avec pas moins de 70 longs métrages en 2021: huit films d'animation, 52 divertissements en anglais et 10 dans les autres langues. Et, surtout, un casting de superstars absolument hallucinant. On y retrouvera, pêle-mêle, Leonardo DiCaprio, Jennifer Lawrence, Meryl Streep, Sandra Bullock, Dany Boon, Laurence Arné, Timothee Chalamet, Cate Blanchett, Chris Evans, Idris Elba, Zendaya, Denzel Washington, Jonah Hill, Dwayne Johnson, Gal Gadot, Ryan Reynolds ou Jake Gyllenhaal, dans des réalisations de Sam Levinson, Antoine Fuqua, Joe Wright, Jane Campion, Shawn Levy, Lin-Manuel Miranda, Zack Snyder ou Halle Berry, qui effectue ses premiers pas derrière une caméra.


Voici la liste des principaux événements:

8 rue de l'humanité, la comédie de de Dany Boon.

Afterlife of the Party , un drame de Stephen Herek sur la plus grande party au monde.

Army of the Dead, le film de zombies de Zack Snyder.

Beauty, un drame d'Andrew Dosunmu sur une chanteuse désireuse de garder son identité dans l'industrie musicale.

Beckett de Ferdinando Cito Filomarino, un thriller sur les voyages avec John David Washington, Alicia Vikander.

Blonde, une comédie d'Andrew Dominik sur la manière dont serait présentée la vie de Marilyn Monroe dans les médias actuels.

Bruised, les débuts de réalisatrice d'Halle Berry sur une championne de MMA.

Don't Look Up, le thriller d'Adam McKay sur des astronomes qui prévoient la fin du monde, avec Leonardo DiCaprio, Jennifer Lawrence, Jonah Hill, Tyler Perry,Timothee Chalamet, Ron Perlman, Cate Blanchett et Meryl Streep.

Escape From Spiderhead, un film d'anticipation de Joseph Kosinski, sur des visionnaires, avec Chris Hemsworth et Miles Teller.

I care a lot, une comédie noire de J. Blakeson avec Rosamund Pike et Peter Dinklage.

Malcolm & Marie, le drame de Sam Levinson qu'on annonce déjà pour les Oscars, avec Zendaya et John David Washington.

Moxie d'Amy Poehler, sur une ado victime de sexisme à l'école.

Munich, l'adaptation du best-seller de Robert Harris par Christian Schwochow.

O2, le film d'horreur d'Alexandre Aja.

Penguin Bloom, l'histoire vraie d'une jeune femme paralysée qui recueille un bébé pingouin. C'est signé Glendyn Ivin et le rôle principal est campé par Naomi Watts.

Red Notice, la traque par Dwayne Johnson des criminels le plus recherchés du monde (Gal Gadot et Ryan Reynolds) devant la caméra de Rawson Marshall Thurber.

Robin Robin, la nouvelle folie en stop motion des studios Aardman.

The Dig, de Simon Stone, relate l'engagement d'un archéologue (Ralph Fiennes) par une veuve de guerre (Carey Mulligan).

The Guilty, d'Antoine Fuqua, nous entraîne dans les coulisses des services de secours d'urgence. Avec Jake Gyllenhaal.

The Last Letter From Your Lover, d'Augustine Frizzel, plonge dans les secrets des lettres d'amour. Avec Felicity Jones et Shailene Woodley.

The Power of the dog, la très attendue nouvelle réalisation de Jane Campion sur la rivalité entre deux riches frères. Avec Benedict Cumberbatch et Kristen Dunst.

The Starling, de Theodore Melfi, sur un couple déchiré par la tristesse. Avec Melissa McCarthy.

The Woman in the Window, de Joe Wright, sur une femme qui espionne ses voisins.

Tick,Tick…Boom, de Manuel-Lin Miranda, sur les déboires d'un auteur de théâtre.

Dans un film qui ne porte pas encore de titre, Sandra Bullock incarnera aussi une ex-taularde qui tente de renouer les liens avec sa soeur.