Comme de nombreuses séries, Grey’s Anatomy tient à traiter différents faits de société, toujours avec ce souci d’être au plus proche de l’actualité. La 17e saison de la fiction médicale américaine en est le parfait exemple puisqu’elle intégrera le Covid-19, virus contre lequel la planète entière lutte depuis plusieurs mois.

"Je pense que notre série a l’opportunité et la responsabilité de raconter ce genre d’histoires", déclare Krista Vernoff, productrice exécutive de Grey’s Anatomy lors d’une visioconférence sur Youtube.

Depuis la création de la série, en 2005, les scénaristes travaillent main dans la main avec de vrais médecins afin d’écrire des intrigues réalistes. "Habituellement, les médecins nous confient leurs histoires les plus amusantes ou les plus folles. Cette année, cela a davantage ressemblé à une thérapie. Nous étions les premiers à qui ils ont pu raconter l’expérience qu’ils étaient en train de vivre", explique la productrice qui ajoute que les professionnels de la santé parlent de cette épidémie comme "une guerre pour laquelle ils n’étaient pas préparés".

Si le coronavirus va s’inviter dans la prochaine saison de Grey’s Anatomy, il ne plongera toutefois pas la série dans le noir total. Les intrigues amoureuses et les notes d’humour seront toujours bel et bien présentes pour le plus grand plaisir des téléspectateurs qui recherchent surtout à se détendre en se mettant devant leur téléviseur.

Reporté à cause de la crise sanitaire, le tournage de la prochaine saison n’a toutefois pas encore débuté. Les fans de la série devront patienter avant de voir Bailey, Grey et les autres lutter contre le virus.