Après le succès d’Enola Holmes, le film de Netflix mettant en scène la petite sœur de Sherlock Holmes, avec les traits de Millie Bobby Brown (Stranger Things), et alors que Sherlock Holmes 3 est attendu dans les salles obscures en fin d’année, la plateforme mise à nouveau sur les aventures du célèbre détective privé britannique en proposant Les Irréguliers de Baker Street, un spin-off, sous forme de série pour adolescents, centré sur un groupe d’orphelins rejetés de tous qui vont tenter d’élucider, pour le compte du Docteur Watson et du détective Holmes, une série d’horribles crimes surnaturels survenus à Londres.

La logique laisse place à l’étrange

Inspirée des romans de Sir Arthur Conan Doyle, le père du personnage de Sherlock Holmes, cette série diffère toutefois de ce que les téléspectateurs ont déjà pu voir jusqu’ici en ce qui concerne la franchise. Alors que le détective privé se base sur sa logique implacable, Les Irréguliers (également connus sous le nom, Les Francs-tireurs de Baker Street), eux, doivent faire face aux mystères et à l’étrange de la magie noire. Nous voilà donc dans un tout autre registre, curieux mélange d’Harry Potter et de Locke&Key, autre série sortie l’année dernière sur Netflix. Tout cela en gardant l’univers de Sherlock Holmes.

Sherlock Holmes, un personnage secondaire

Les fans des aventures de Sherlock Holmes devront toutefois se passer du détective privé anglais. Présenté comme un homme accro à la drogue, celui-ci n’est que peu présent dans Les Irréguliers de Baker Street. Et ce, de façon volontaire. "Notre histoire se concentre sur Les Irréguliers, le gang lui-même. C’est leur histoire, leur aventure. Sherlock Holmes est dans l’histoire ; c’est son monde mais il n’est pas au centre de l’attention", déclare Tom Bidwell, showrunner de la série, à Entertainment Weekly.

Un casting peu connu

Dans la peau des cinq Irréguliers, on retrouve des acteurs peu connus du petit écran. Thaddea Graham (Us), interprète Bea, la leader de la bande, Darci Shaw (The Bay) incarne sa petite sœur, Jessie, tandis que McKell David (Snatch), Harrison Osterfield (Catch-22) et Jojo Macari (Sex Education) jouent respectivement les rôles de Spike, Leopold et Billy.

Même si ceux-ci apparaissent moins dans la série, les acteurs incarnant le Docteur Watson et Sherlock Holmes parleront certainement davantage au public. Le premier est interprété par Royce Pierreson, vu dans The Witcher, et le second par Henry Lloyd-Hugues, comédien apparaissant dans Killing Eve, La Loi de Murphy ou encore dans Harry Potter et la coupe de feu.