Il y a deux jours, l’annonce de la mort de Bernard Tapie a fait l’effet d’un coup de tonnerre dans les médias. Tout le monde en parle. Les chaînes de télévision ont bouleversé leur grille de programmes pour l’occasion, les réseaux sociaux repassent en boucle les moments forts de sa carrière comme sa victoire avec l’OM ou encore son face à face tendu avec Jean-Marie Le Pen, ancien président du Front National.

Avant même sa disparition, Netflix avait déjà le projet de raconter le parcours exceptionnel de cet homme homme aux mille vies dans une série de 6 x 45 minutes intitulée Wonderman. Chanteur, homme d’affaires, ministre, entraîneur de football, comédien, en matière de contenu, la plateforme ne pouvait pas se retrouver à court d’idée... En juin dernier, le magazine Première avançait que le début du tournage de cette création originale Netflix allait débuter en mars 2022 avec Laurent Lafitte dans la peau du golden-boy.

Bernard Tapie en désaccord avec le projet

"J’étais contre, avait fustigé le principal intéressé, à propos de l’idée de Tristan Séguéla, en juin dernier. C’est le fils d’un copain. Le faire sans me demander mon accord de principe, ce n’est pas très bien. Il y a des choses qu’on ne fait pas. Qu’il y ait des documentaires, c’est autre chose, mais emprunter mon nom, c’est un peu lourd".

Selon le synopsis officiel, la série "retrace le destin romanesque d’une personnalité publique hors du commun."

Ce projet est né il y a près de dix ans sur le tournage de 16 ans ou presque. "La série est née dans la loge de ce film que je tournais avec Laurent. On se disait tous les deux qu'il ressemblait incroyablement à Bernard Tapie. On s'est fait la réflexion à peu près au même moment", explique le réalisateur, Tristan Séguéla à Première. "Je lui ai dit à ce moment-là que je voulais travailler sur un projet de fiction consacré au mythe, Bernard Tapie. Et il se trouve que lui aussi, c'était un truc qu'il rêvait de faire ! Alors on s'est tapé dans la main. On a gardé en tête cette envie de retravailler ensemble. Entre temps, avec Olivier Demangel et Bruno Nahon, on a travaillé sur un autre projet et c'est là où l'on a parlé concrètement de faire une série autour de Bernard Tapie. C'était il y a 9 ans..."

D'autres saisons déjà envisagées

Contactée par le magazine, Netflix n'a toutefois pas précisé si la série sera annulée ou repoussée suite au décès de Bernard Tapie. Et si la première fournée d’épisodes s’attardera sur les jeunes années du "Wonderman", d’autres saisons ne sont pas à exclure, comme l’expliquait son co-créateur Olivier Demangel à Première . "Compte tenu de la vie du personnage principal, on se dit que ça pourrait continuer. Maintenant, on a fait en sorte que la série se suffise à elle-même. Les deux sont possibles."