La plateforme de streaming augmente ses tarifs pour tout nouvel abonnement dans 20 pays en Europe et au Moyen-Orient, dès ce jeudi 20 juin.

La facture s'alourdit pour les utilisateurs de Netflix dans certains pays d'Europe et au Moyen-Orient. En France, pas de bol, le catalogue proposé par le géant du streaming sera plus cher en ce jour pour tout nouvel abonné, comme l'expliquent nos confrères du Figaro. Les utilisateurs plus anciens devraient subir le même changement prochainement. En tout, ce sont 20 pays en Europe et au Moyen-Orient qui seront impactés.

Quid de la Belgique? Si de nombreux médias francophones ont laissé entendre que le catalogue belge subirait la même augmentation tarifaire, il n'en est rien à ce stade. Contacté par nos soins, Netflix Belgique affirme que nous ne faisons pas partie de la liste des pays touchés. "La Belgique n'est pas concernée à ce stade", affirme ce jeudi un assistant téléphonique de Netflix. Toutefois, il ne serait pas surprenant qu'une telle hausse soit constatée dans les mois à venir. Mais, nous assure-t-on dans l'oreillette, rien à craindre de tel d'ici "octobre" et si cela devait arriver (et cela arrivera plus que probablement) l'abonné recevrait un message "au moins un mois avant le changement de prix".

Pour information, le tarif de base français est maintenu à 7,99€ par mois. Les nouveaux tarifs proposés à compter de ce jeudi sont de 11,99 euros par mois pour une utilisation simultanée sur deux écrans (et en qualité HD), et de 15,99 euros pour l'abonnement 4 écrans (qui inclut des programmes en 4K).

Ces augmentations dans le monde sont peu surprenantes étant donné que le géant de la vidéo en ligne est financé uniquement par les abonnements, sans recours à la publicité. Le groupe frôlait fin mars les 150 millions d'abonnés dans le monde, dont près de 90 millions en dehors des États-Unis.