Séries

Si depuis 2015 Disney interdit à tous ses personnages de fumer, Netflix est aujourd’hui pointé du doigt par une organisation de lutte contre le tabagisme. 

Selon Truth Initiative, la représentation de la cigarette dans leurs programmes a pratiquement quadruplé l’an dernier. Un rapport publié ce 2 juillet révèle notamment que la deuxième saison de Stranger Things grille pas moins de 262 clopes (soit une augmentation de 44 %). "Le contenu est devenu la nouvelle publicité pour le tabac, souligne le président de l’association américaine, Robin Koval. Nous constatons une réémergence envahissante de cette imagerie au travers des écrans, qui valorise et normalise de nouveau une addiction mortelle et place de jeunes personnes dans le viseur de l’industrie du tabac." Le géant du streaming a toutefois réagi à ce rappel à l’ordre. "Nous reconnaissons que le tabagisme est nocif et qu’une image positive du tabac à l’écran peut avoir une incidence négative sur les jeunes, a souligné l’un des porte-parole de Netflix. Même les programmes destinés à un public plus âgé réduiront la présence du tabac, sauf si c’est essentiel à la vision créative de l’auteur ou que c’est un élément qui définit un personnage (notamment sur le plan historique ou culturel)."