Tom Payne incarne Malcolm Bright, un brillant criminologue hanté par les crimes de son père.

Malcolm Bright n’est pas un criminologue comme les autres. Lorsqu’il se retrouve sur une scène de crime, il se met dans la tête du tueur et décrypte la façon de procéder de ce dernier. Un atout qui lui vient des heures passées à écouter son père, le tueur en série Docteur Martin Whitly, surnommé "le chirurgien", et des images horribles qui remplissent ses cauchemars et hantent ses nuits.

Dix ans après que Malcolm a dénoncé son géniteur aux flics, ce qui a valu l’internement de ce dernier, le criminologue se met sur la piste d’un homme qui imite les méthodes de son père. Pour trouver l’identité du criminel et comprendre son mode de fonctionnement, seule une personne peut aider Malcolm : "le chirurgien" lui-même. Il lui rend alors visite à l’asile, un moment qu’il redoute depuis leur séparation…

Un face-à-face perturbant

Véritable carton sur la chaîne FOX aux États-Unis, Prodigal Son s’étend sur une saison de 22 épisodes, au lieu de 13 prévus initialement. Après nous avoir habitués au monde sanglant de The Walking Dead (série dans laquelle il interprétait Jesus), c’est dans un univers plus que glaçant que Tom Payne, alias Malcolm Bright, nous entraîne avec, en point d’orgue, un face-à-face explosif avec un père psychopathe (interprété par Michael Sheen), aux airs de Jack Nicholson. Père et fils ont-ils vraiment des points communs, comme le premier l’avance ? Affaire à suivre sur La Une et TF1.