Séries L’interprète de Berlin nous parle de la suite de La casa de papel et de la sortie de son roman.

L’année dernière, il n’y en avait que pour Pedro Alonso au Festival de télévision de Monte-Carlo. Ce dernier était revenu sur l’année très riche qu’il avait vécue suite à la diffusion de La casa de papel, série espagnole de Netflix à succès dans laquelle il incarne l’égocentrique Berlin.

Cette fois-ci, c’est en tant que membre du jury "fiction" que l’Espagnol de 47 ans a été invité à l’événement mettant en lumière les stars du petit écran. Un rôle qu’il prend au sérieux, avec beaucoup de professionnalisme et de rigueur. "C’est un honneur d’avoir été invité, moi, Pedro Alonso, à être membre du jury fiction. Je suis heureux de vivre cette expérience parce que c’est comme une masterclass où on discute sans cesse de télévision, d’art et d’acteurs avec d’autres professionnels de cet univers", explique-t-il. "En tant que membre du jury, je regarde toutes les productions qui concernent la catégorie fiction. Il y a plusieurs critères auxquels je porte une grande attention. J’aime voir comment est utilisée la narration pour monter un échelon, pour toucher à nouveau le cœur du spectateur. Je suis assez éclectique, c’est-à-dire que je peux regarder de tout. Quand une fiction touche mon cœur, alors, c’est gagné !"

(...)