Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Depuis le mois de mars, les cinémas font salle quasiment vide et voient leur chiffre d'affaires chuter vertigineusement, au point de mettre leur survie en danger. Tout profit pour les plateformes de streaming, qui affichent pour leur part une santé insolente. A commencer par la plus importante de toutes, Netflix. La société est en train de réaliser une année record, avec déjà 28,1 millions de nouveaux abonnés depuis le début de l'année. Soit une progression de 23 % par rapport à l'an dernier. Combien d'entreprises peuvent présenter un tel bilan en cette année de coronavirus ?

Au 30 septembre, Netflix comptait 195,15 millions de souscripteurs. Et espère franchir la barre des 200 millions assez rapidement, puisque selon ses estimations, 6 millions de personnes devraient encore souscrire un abonnement d'ici au 31 décembre.

Financièrement, tous les voyants seraient dans le verts. Les rentrées augmentent au-delà des espérances et les dépenses ont fortement diminué, en raison du confinement sur de nombreux plateaux de tournage. Dans les trois prochains mois, pas moins de 150 projets devraient être complètement mis en boîte, parmi lesquels le film Red Notice avec Dwayne Johnson, Gal Gadot et Ryan Reynolds, la saison 2 de The Witcher ou la quatrième saison de Stranger Thing.

De quoi rallonger encore un peu plus les mines des propriétaires de cinéma, pour qui 2020 ressemble à un long tunnel cauchemardesque.