D'un côté, un message triomphaliste: The Falcon and the Winter Soldier réalise le meilleur démarrage d'une série sur Disney+. Mais sans précision de chiffres. Et même si faire mieux que The Mandalorian ou WandaVision au démarrage constitue un motif de fierté pour ses concepteurs, on ne peut pas vraiment parler d'exploit, dans la mesure où il s'agit seulement de la troisième série diffusée sur Disney+.

De l'autre, déjà une polémique. A la fin du premier épisode, The Falcon ne se sentant pas légitime pour reprendre le bouclier étoilé, apparaît un nouveau Captain America. Se substituant à Steve Roger (incarné sur grand écran par Chris Evans), c'est John Walker qui apparaît dans le costume traditionnel. Ce qui vaut à son interprète, Wyatt Russell, une vague d'hostilité dont il se serait bien passé.

"Certains vont probablement détester mon personnage et d'autres vont l'adorer, explique-t-il dans une interview à USA Today. Les films et séries sont là pour faire ressentir des émotions, et j'espère que c'est ce que cette série va générer J'espère que les téléspectateurs ne me détestent pas trop. Mais ce serait un honneur, je suppose, de ne pas être aimé dans l'univers Marvel."

De ce côté-là, il est déjà comblé. Sur les réseaux sociaux, alors qu'il n'est apparu que quelques secondes à l'écran, il est déjà inondé de messages incendiaires, au point d'avoir droit à son hashtag, #NotMyCaptainAmerica. Pour lui, l'aventure ne commence pas si bien que ça.