Les astrologues et les “bouledcristalologues” sont unanimes : aucune date de réouverture des salles de cinémas n’est inscrite dans le ciel pour le moment. Et les grands gagnants, assez paradoxalement, pourraient bien être les sagas les plus rentables de l’histoire du 7e art. Qui se réinventent sur les plateformes des streaming.

À commencer par Star Wars. The Mandalorian a redonné un coup de fraîcheur à la franchise, en teintant les aventures de western spaghetti, mais aussi d’une multitude de références à la saga, sans oublier quelques clins d’œil à Harry Potter ou même à… Apollo XIII (dans le troisième volet de la saison 2, Bryce Dallas Howard filme une rentrée dans l’atmosphère plan pour plan comme son père, Ron Howard, l’avait fait voici 25 ans).

Et ce n’est pas tout. À partir de ce mardi 17 novembre, Disney + proposera à ses abonnés un Lego Star Wars Holiday Special destiné aux petits mais susceptibles de faire vibrer quelques cordes nostalgiques. Comme pour les autres aventures Lego, c’est sur le mode parodique que se déroulent les nouvelles aventures de Rey. Mécontente de la formation qu’elle enseigne à Finn pour devenir un chevalier jedi, plutôt que de célébrer le Life Day avec ses amis, c’est dans un ancien temple jedi, en compagnie de BB-8, qu’elle part chercher la solution.

© Disney
© Disney

Une quête couronnée de succès lorsqu’elle découvre une pierre ouvrant des portes spatio-temporelles, façon Stargate. Idéal pour s’instruire et revivre bien des scènes mythiques de la saga (la destruction de l’Étoile noire, la formation de Luke Skywalker par Yoda, l’affrontement entre Dark Vador et l’Empereur, les colères destructrices de Kylo Ren), mais aussi terriblement dangereux. Entre de mauvaises mains, la pierre pourrait permettre de changer le cours des histoires précédentes…

Même si les personnages manquent de charme par rapport aux originaux (surtout Chewbacca), voilà une manière habile de résumer la saga pour les enfants tout en permettant aux parents de leur expliquer les aventures de chaque protagoniste.

Les fans de Marvel, privés d’aventures superhéroïques sur grand écran depuis des mois, ne seront pas en reste. À partir du 15 janvier, ils pourront découvrir sur la plateforme de streaming Wanda Vision, dans laquelle Elizabeth Olsen (Wanda Maximoff) et Paul Bettany (Vision) reprennent leur rôle pour expliquer comment ce petit couple modèle a découvert ses superpouvoirs.

Cette fois, les succès ne se compteront plus en millions de dollars. Mais en nombre de nouveaux abonnés. Les temps changent…

© Disney